Quand on arrive un peu trop tard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Pistolero le Mar 14 Juin 2016, 08:30

Je me suis fait cette réflexion qu'il m'était assez souvent arrivé de m'intéresser à un groupe au moment où celui-ci s’apprêtait à décliner ou à entamer un virage dans sa carrière dans lequel je ne me retrouverais pas.

Comme exemple ancien, je pourrais citer bien sûr le Metallica post black album (la sortie de Load m'avait fortement déçu, c'est pas du tout ce que j'attendais d'eux) et qui n'a plus jamais sorti un grand album depuis.
A la même époque, il y avait les Guns évidemment, qui ont cessé toute activité pour une quinzaine d'années au moment où je m'intéressais à eux...
Même époque, le père Dickinson qui met les voiles de Maiden.
Plus récemment, je pourrais parler d'Opeth. J'avais enfin réussi à adhérer à leur musique, via Wintershed, et voilà qu'ils se mettent à prendre une orientation rock prog relou...
Gojira, j'ai découvert après "The way of all flesh", j'ai trouvé "l'enfant sauvage" en dedans et le nouveau est mal parti pour redorer le blason du groupe.
Dark Tranquillity, j'avais bien aimé "Projector" mais j'ai dû attendre "Fiction" pour vraiment entrer complètement dedans. Les albums suivants m'ont beaucoup moins plu...
Marilyn Manson, j'ai vraiment découvert avec "the golden age" (et c'est un album que j'aime bien, même s'il ne fait pas l'unanimité), et ce qui a suivi après ne m'a plus du tout botté.
Je découvre Iced Earth avec Horror Show, et v'là que Barlow se barre et que Tim Owens le remplace (mal)...
Sepultura qui explose en vol après "Roots"...

Bref, quels sont les groupes que vous avez découvert bien vivants et sur lesquels vous comptiez pour sortir des nouveautés de qualité et qui pour diverses raisons (split, albums moins bons, virage stylistique...) n'ont pas répondu à vos attentes ?


Dernière édition par Pistolero le Dim 26 Juin 2016, 22:17, édité 1 fois
avatar
Pistolero

Messages : 1157
Date d'inscription : 26/09/2014
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par TheDecline01 le Mar 14 Juin 2016, 08:47

J'ai connu Sepultura en 1993. Pas mal comme année avec Chaos A.D. Seulement, ensuite ce fut Roots et Against (que j'aime personnellement beaucoup), plein de live/compiles et surtout Nation, Roorback... puis plus rien.

Darkthrone est un peu le cul entre deux chaises. Je les ai connus en 2000 je crois, sauf qu'à l'époque ils sortaient quasiment plus d'album (3 ans entre 2 albums !!). Puis PlagueWielder et Hate Them, super miam ! Mais ensuite Sardonic Wrath et surtout tout ce que s'en suivit.

Sinon j'ai connu Nirvana pour de vrai en 1996 avec leur live. Avant je ne connaissais que ce que mes potes et cousins chantaient à longueur de journée. Dommage.

_________________
Bonjour, je m'appelle Dick et j'ai une petite bite.

Soutenez le spectacle vivant
avatar
TheDecline01
Sombre WC

Messages : 3617
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 51
Localisation : Où d'autre que dans votre cul ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Onionizuka le Mar 14 Juin 2016, 08:52

Death, Chuck était déjà mort depuis des années quand je m'y suis mis sérieusement. J'avais toujours observé de loin sans vraiment connaître.

Emperor, je ne m'y suis vraiment mis en découvrant la carrière solo d'Ihsahn en 2006, sur The Adversary.
avatar
Onionizuka

Messages : 685
Date d'inscription : 26/09/2014
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Winter le Mar 14 Juin 2016, 09:14

Moi j'ai plutôt le problème inverse. Je d´couvre un groupe avec les premiers albums et lâche l'affaire dès qu'il s'essouffle. Du coup je passe à côté de bons albums qui viennent sur le tard...

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6763
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Magmahot le Mar 14 Juin 2016, 09:16

Quand j'ai découvert Metallica, St Anger était déja vieux de deux ou trois ans et j'ai dû patienter pour un Death Magnetic qui m'a plutôt satisfait.
Idem pour Opeth, j'ai pu me délecter de Ghost Reveries et Watershed avant que ça ne parte en sucette.

Après, moi je dirais Dark Tranquillity aussu que j"ai découvert grâce à The Gallery, j'ai donc pu retourner Fiction bien comme il faut pour ensuite tomber dans le caca dans lequel patauge le groupe depuis maintenant presque 10 ans...

Ah oui, j'ai connu Nile à l'époque du très bon Ithyphallic (ou bien un an après) et les trois qui l'ont suivi ne m'ont pas totalement convaincu.
avatar
Magmahot

Messages : 664
Date d'inscription : 28/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par painlesslady le Mar 14 Juin 2016, 09:26

A part Sentenced découverts à la sortie du Funeral Album et donc au moment de la fin du groupe, je ne vois pas d'autres exemples pour l'instant.

_________________
"- And what is it about society that disappoints you so much?
- Oh, I don't know. Is it that we collectively thought Steve Jobs was a great man even when we knew he made billions off the backs of children? Or maybe it's that it feels like all our heroes are counterfeit. The world itself is just one big hoax. Spamming each other with our burning commentary *bullshit* masquerading as insight. Our social media faking as intimacy. Or is it that we voted for this. Not with our rigged elections but with our things, our property, our money. I'm not saying anything new, we all know we do this, not because "Hunger Games" books make us happy, but because we want to be sedated. Because it's painful not to pretend because we are cowards... Fuck society." Mr Robot
avatar
painlesslady

Messages : 2244
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 39
Localisation : Rockin' in The Free world

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par S1phonique le Mar 14 Juin 2016, 09:29

Dick a écrit:J'ai connu Sepultura en 1993. Pas mal comme année avec Chaos A.D. Seulement, ensuite ce fut Roots et Against (que j'aime personnellement beaucoup), plein de live/compiles et surtout Nation, Roorback... puis plus rien
c'est la première fois que je lis un truc prequ'interessant de Dickie

Morbid Angel : car la première fois que j'ai entendu le groupe j'ai rigolé pendant 5 ans...du coup passé la crise de rire M.A est devenu marronnier des potins jusqu’à la récente épopée country de qui nous savonnettons.
J'exagère mais c'est le seul groupe qui me vient.

j'aurai bien cité Phil Collins mais c'est mal...

_________________
"Fat bottomed girls you make the rockin' world go round !"
"You might think that I'm crazy but you know I'm just your type"
avatar
S1phonique
Chauve No Mercy

Messages : 6779
Date d'inscription : 13/09/2014
Localisation : 84° 03′ N 174° 51′ O

Voir le profil de l'utilisateur http://leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par CROM le Dim 26 Juin 2016, 18:15

Béru, écouté pour la première fois en 1989, l'année de leur premier split.

Dead Kennedys splitté en 87 et découvert en 91.

Mais c'est pas du Metal....

_________________
Je fais partie des D-Beat Boys. C'est un style qu'on redoute. A la radio, et chez Thrasho, jamais tu ne nous écoutent. Je veux que tu penses à nous, et que tu dises une fois pour toute aux gens qui nous aiment pas, qu'on poursuivra notre croute.
avatar
CROM

Messages : 1923
Date d'inscription : 27/09/2014
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Sven le Dim 26 Juin 2016, 19:30

@Pisto: c'est pas Schaffer qui est parti, c'est Barlow! :lalala:

Sinon, pour ma part, Windir est un bon exemple, découvert après le décès de Valfar.

_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
avatar
Sven

Messages : 6939
Date d'inscription : 13/09/2014
Age : 35
Localisation : In The Crystal Mountain

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Dark S. le Dim 26 Juin 2016, 20:40

Pareil que Pisto pour Metallica et Maiden, on a le même âge faut dire.

Pour Metallica, en fait, j'ai fait une espèce de rejet du groupe alors que je continuais d'adorer les 3 premiers albums, mais il y avait un truc chez eux qui m'horripilait, du coup Load, c'était même pas la peine. Pour Maiden c'était surtout le sentiment d'être passé à côté de l'âge d'or du groupe et de Dickinson. Les multiples vision de la VHS 12 Waysted Years n'ont pas aidé avec les prestations formidables de Bruce sur la tournée 82. Mais je les ai suivis par la suite, le retour de Bruce en 99, Brave new world... c'était bonnard !

AC/DC... Découvert avec le fameux live de 92. Et Ballbreaker surtout, que j'ai adoré. Mais bon, Bon Scott, forcément.. Mais aussi Johnson, qui s'était définitivement cassé la voix à la fin des 80's. Quand j'ai écouté Back in Black pour la première fois je me disais que ça devait vraiment être extraordinaire au début des 80's.

Judas Priest forcément. Découvert en 93 ou 94 je crois avec le best-of Metal Works. La grosse claque et surtout la découverte d'un chanteur incroyable. Pas de bol il s'était barré et allait commencer une traversée du désert, tout comme le Priest. J'ai pourtant plutôt aimé Jugulator à sa sortie, mais j'en m'en suis vite lassé, et Demolition ne m'a pas du tout attiré. Le retour d'Halford fut quand même sympa mais ses prestations souvent faiblardes sur scène lui ont vraiment fait perdre de sa superbe.

Ah et aussi un gros malentendu avec Iced Earth que j'ai découvert avec... Night Of The Stormrider, quelques mois après sa sortie ! A part le premier titre, ça me laissait salement indifférent ! Je me suis pas du tout intéressé au groupe. C'est Ripper qui m'a fait de nouveau m'y intéresser, et j'aime toujours pas mal The Glorius Burden et je continue de penser que Ripper fut un excellent choix pour remplacer Barlow, mais le 2ème avec lui était raté... donc j'ai de nouveau lâché l'affaire. Je m'y suis remis quelques années plus tard, après la pige de Barlow, et j'ai enfin réussi à réellement apprécier les albums des 90's, un peu tard donc...


avatar
Dark S.

Messages : 1640
Date d'inscription : 26/09/2014
Localisation : Lost in Necropolis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Pistolero le Dim 26 Juin 2016, 22:20

Sven a écrit:@Pisto: c'est pas Schaffer qui est parti, c'est Barlow! :lalala:
Oui, je me suis emmêlé les pinceaux avec les blases. Je corrige.
avatar
Pistolero

Messages : 1157
Date d'inscription : 26/09/2014
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand on arrive un peu trop tard...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum