Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Droom le Dim 28 Sep - 5:25

L'idée ? Ne pas laisser les paroles traîner sur le  bas-côté !
Des paroles vous plaisent particulièrement ? Postez-les !

The Ocean - Signals of Anxiety a écrit:Last night I had a dream. I saw her in the distance. She walked towards the sea. She was standing close to the shore. She watched the waves erode. And she said: "You'll understand later". Then she cast a stone into the foam while something occurred to her: something broke in her. Then she disappeared. But things are no longer what they seem. I can't say if it was real.

Samael - Reign of Light a écrit:Back on track
Hungry for life again
Strong in will
Built out of life and force
Trained and willing
Ready to take the world
And make it our own
Alive and kicking
Fighting for what we once dreamed
Having no doubt 'bout what's coming
Feeling mature and dead real
At every crossing a new thrill

Shout it loud and proud
I'm the hyper star
Shining on your life
Keeping you from falling
Back to your own start
World is at your door
What are you waiting for
Yesterday at your back
Now take a step forward
You're your own way

Keep rolling
Don't ever let yourself drown
Keep the good vibe going
You'll never miss a thing
You're in
Come on and rise...
Free your soul
Catch the dream
Where we all shine...
Stand as you are
And let it begin
The reign of light

Free and young
Happy to be what you believe
To be is the way to be happy
More money, more lovers...
Spiritual vacuum
Takes satisfaction away
Leaving you with bitterness
To get what you want
Without having the fun of it

Keep rolling
Don't ever let yourself drown
Keep the good vibe going
You'll never miss a thing
You're in
Come on and rise...
Free your soul
Catch the dream
Where we all shine...
Stand as you are
And let it begin
The reign of light

Shout it loud and proud
I'm the hyper star
Shining on your life
Keeping you from falling
Back to your own start

Keep rolling
Don't ever let yourself drown
Keep the good vibe going
You'll never miss a thing
You're in
Come on and rise...
Free your soul
Catch the dream
Where we all shine...
Stand as you are
And let it begin
The reign of light

Celeste - De Sorte Que Plus Jamais Un Instant Ne Soit Magique a écrit:Détruisez votre corps
Fuyez vos passions
Brûlez votre âme
Embrassez vos démons
De sorte que plus jamais un instant ne soit magique

Omnium Gatherum - Formidable a écrit:Hold on
There is some
Believing to be done
Configure
The undertaking that is going on

Remember
It will always be formidable
The light is shining through

Keep the flame
Alive
In the dark
And understand
It burns for you
Through the dark

...And they who say
'You are still dying today'
Let them pray
It is a right
A privilege to st(r)ay away

Alcest - La Nuit Marche Avec Moi a écrit:Tant de choses s'effacent
Je veux me souvenir
De ce qu'ensemble nous avions fait

Vanden Plas - Inside a écrit:Inside I am leaving
Inside I am searching for
Inside there's a reason
In our heart, in our mind, in the lair of my soul inside

Tell me the sense of a life where we always return
Sometimes in life I've seen the end of the rainbow
Caught in the dark side of life, never finding my way
There is no guide straight to the end of the rainbow

Je compléterai les prochaines fois le rapatriement des paroles postées autrefois. :)
avatar
Droom
Oslow

Messages : 1646
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Tabris le Dim 28 Sep - 7:21

Topic toujours plaisant à consulter. :)

Iron & Wine a écrit:When the arrogant goddess of love came to steal my shoes
She had a white-hot pistol and a noname hard tattoo
Saying one's to give
And one's to take away
But neither of them will keep you off your knees
The children bowed and bolted off the stage
While the lion and the lamb kept fighting for the shade tree

And the ransom God of war came to set me free
He had a couple of cold bottles full of gasoline
Saying all I love is all that I allow
You blew me a kiss of a big burned hand
Get each up with smoke and fell down
While the lion and the lamb kept shooting at a tin can

When the gun-shy goddess of love came back to patch things up
She had a purple heart and mother's milk in a plastic cup
Saying he loves to lay you gently in the grave
He loves the flag you fold before you go
When the curtain rolls the crowd is blown away
While the lion and the lamb kept fucking in the back road


_________________
Aucune couleur ne révèle autant de beauté que lorsque le noir la frôle intimement.
avatar
Tabris

Messages : 2383
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Fishbowlman le Dim 12 Oct - 21:57

ENTOMBED - Full Of Hell (déjà, rien que le titre, t'as compris :lol: )
(album Wolverine Blues - 1993)

"I've got sympathy for the devil and demon is in my vein.
I'm organized chaos but don't call me stupid I'm insane"

Fishbowlman

Messages : 90
Date d'inscription : 05/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Cedric le Lun 20 Oct - 8:28

Noir Désir a souvent été une source de kiff pour les paroles.
Exemple :

A l'Envers, A l'Endroit
Y'a t'il un incendie prévu ce soir dans l'hémicycle
On dirait qu'il est temps pour nous d'envisager un autre cycle
On peut caresser des idéaux sans s'éloigner d'en bas
On peut toujours rêver de s'en aller mais sans bouger de là

Il paraît que la blanche colombe a trois cents tonnes de plombs dans l'aile
Il paraît qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles
La belle au bois dormant a rompu les négociations
Unilatéralement le prince entame des protestations
Doit-on se courber encore et toujours pour un ligne droite ?
Prière pour trouver les grands espaces entre les parois d'une boîte
Serait-ce un estuaire ou le bout du chemin au loin qu'on entrevoit
Spéciale dédicace à la flaque où on nage, où on se noie

Alice
Alice fait sa nuit
Dans des villes enchantées
Et elle se réveille au matin
Sur des terres brûlées

Joey
Joey est affalé, tourne les mouches
Le souffle du soir aime comme il tord la bouche
Il y a trois déserts a traverser encore
Et une pendaison à réussir d'abord
Quelle étrange pensée a ... Joey
Tu dormais Joey ou étais-tu éveillé
Penses-tu quitter la vie sans t'en aller
Si ton corps se balance, verras-tu plus loin
Ou est-ce de la transe, dont tu as besoin ?
Quelle étrange pensée a ... Joey

Assassiner son frère
Envahir l'Asie
Sauver la race humaine
Servir un mezcal
Oh oublier son nom ... Joey
Joey a traversé tous les souterrains
Les nymphes et la folie glissées sous ses reins
Va-t'il revenir là dans le corps d'un chat
Serait-ce pour ce soir ou serait-ce pour une autre
Serait-ce pour ce soir ou serait-ce pour une autre fois ?

L'Enfant Roi
Je ne sais qu'une chose ; tu tiens
Ma joie, ma peine, entre tes mains

Tu es le souffle, le lien,
Mon enfant roi, mon magicien

Rien ne m'appartient
Mais au sud je reviens

Noyé dans le coeur des foules
C'est dans ton fleuve que je m'écoule

Quand tous les ponts d'or s'écroulent
C'est de ton air que je me saoule

Les territoires inconnus
Je les parcours, je les inclus

Mon pays, mon sang, ma rue
Sont dans tes yeux, je les ai vus

L'Homme pressé
J'suis un mannequin glacé
Avec un teint de soleil
Ravalé, Homme pressé
Mes conneries proférées
Sont le destin du monde
Je n'ai pas le temps je file
Ma carrière est en jeu
Je suis l'homme médiatique
Je suis plus que politique
Je vais vite très vite
J'suis une comète humaine universelle
Je traverse le temps
Je suis une référence
Je suis omniprésent
Je deviens omniscient
J'ai envahi le monde
Que je ne connais pas
Peu importe j'en parle
Peu importe je sais
J'ai les hommes à mes pieds
Huit milliards potentiels
De crétins asservis
A part certains de mes amis
Du même monde que moi
Vous n'imaginez pas
Ce qu'ils sont gais

Militant quotidien
De l'inhumanité
Des profits immédiats
Des faveurs des médias
Moi je suis riche, très riche
Je fais dans l'immobilier
Je sais faire des affaires
Y'en a qui peuvent payer
J'connais le tout Paris
Et puis le reste aussi
Mes connaissances uniques
Et leurs femmes que je...
Fréquente évidemment
Les cordons de la bourse
Se relâchent pour moi
Il n'y aplus de secrets
Je suis le Roi des rois
Explosé l'audimat
Pulvérisée l'audience
Et qu'est-ce que vous croyez
C'est ma voie c'est ma chance
J'adore les émissions
A la télévision
Pas le temps d'regarder
Mais c'est moi qui les fais
On crache la nourriture
A ces yeux affamés
Vous voyez qu'ils demandent
Nous les savons avides
De notre pourriture
Mieux que d'la confiture
A des cochons

J'suis un militant quotidien
De l'inhumanité
Et des profits immédiats
Et puis des faveurs des médias
Moi je suis riche, très riche
Je fais dans l'immobilier
Je sais faire des affaires
Y'en a qui peuvent payer
Et puis je traverse le temps
Je suis devenu omniprésent
Je suis une super référence
Je peux toujours ram'ner ma science
Moi je vais vite, très vite
Ma carrière est en jeu
Je suis l'homme médiatique
Moi je suis plus que politique
Car je suis un homme pressé

Les Ecorchés
Emmène-moi danser
Dans les dessous
Des villes en folie
Puisqu'il y a dans ces
Endroits autant de songes
Que quand on dort
Et on n'dort pas
Alors autant se tordre

Ici et là

Et se rejoindre en bas
Puisqu'on se lasse de tout
Pourquoi nous entrelaçons-nous ?

Pour les écorchés vifs
On en a des sévices

Allez enfouis-moi
Passe-moi par dessus tous les bords
Mais reste encore
Un peu après
Que même la fin soit terminée
Moi j'ai pas allumé la mèche
C'est Lautréamont
Qui me presse
Dans les déserts
Là ou il prêche
Ou devant rien
On donne la messe
Pour les écorchés
Serre-moi encore
Étouffe-moi si tu peux
Toi qui sais ou
Après une subtile esquisse
On a enfoncé les vis...

Nous les écorchés vifs
On en a des sévices.

Oh mais non rien de grave
Y a nos hématomes crochus qui nous
Sauvent
Et tous nos points communs
Dans les dents
Et nos lambeaux de peau
Qu'on retrouve ça et là
Dans tous les coins
Ne cesse pas de trembler
C'est comme ça que je te reconnais
Même s'il vaut beaucoup mieux pour toi
Que tu trembles un peu moins que moi.
Emmene-moi, emmene-moi
On doit pouvoir
Se rendre écarlates
Et même
Si on précipite
On devrait voir
White light white heat
Allez enfouis-moi
Passe-moi par dessus tous les bords
Encore un effort
On sera de nouveau
Calmes et tranquilles
Calmes et tranquilles
Serre-moi encore
Serre-moi encore
Etouffe-moi si tu peux...
Serre-moi encore

Nous les écorchés vifs
On en a des sévices
Les écorchés vifs
On les sent les vis



Les mecs de Gojira écrivent pas mal aussi.
Genre Vacuity, en plus d'être un morceau incroyable:
The sickness of this world is destroying all the dreams
The fools are kings, tearing apart the soul
The race for complication communicate reaction
The lack of heart of men, I grow distant from the core

Borrow this body for a lifetime, earthly material
My soul unraveled out of mental
The shell returns to dust

I focus on the present concentrate on what I find
Accelerate the vision high beyond the curse of time
Bring light to my attention, the walls of vacuum fall
This force increases and tells me where to go

Follow, I enter my dimensions, awakened heart of life
Enforce my senses, I'm understanding
I find the will to live straight

I feel the change I see the vicious circle
Finally turned into a virtuous one
Having the whole world in my hands, filled
Timelessness

Out of the frame I feel so vast I'm all around myself
Imaginative interaction
But I keep struggling inside to hold this always
Forever there

Is it the fear to fall in space that keeps us from understanding
The only way to find the power is to look inside
Increase your fall on purpose and let this river flow
Now you hold this secret appeared out of the vacuum of space

Remain in what you are, the center of your life
You made it to this point no one can tell you how
You crawled and bled all the way but you were the only one
That was tearing your soul apart, you finally find yourself

Backbone itou
Indestructible
On this rock I lie
But I'm alive for good
And I just free myself now
From all what was wrong
Break the unbreakable

All the stars
Fearlessly bright
They call me out there
Order me to face the wind
My structure's alive,
My body's on the way
Don't bow down
Before the walls
Of fear and madness
They try to counter me
And strike me down
To the ground again

Inexhaustible
The strength of fire
Is running through me
Spike like beam of light
What mortal could ever
Break this force
Unconstrained
I see at last
My backbone straighten
Thy serpent made of bones
Finally rise up
From the ground awaken

Beat your feet
On the ground now, go!

Ocean Planet
I'm in a mental cage,
I'm locked up
Imprisoned I live,
Deathlike, sickening
Strong is your hold
On my resignation
I don't see the stars,
My memories are veiled

In fluid dreams
I fall I'm restless
Walls made of stone
Are turned into water now
Enlightened demons
Are taking me by the hand
Approaching me,
The great eye speaking

Mountainous waves
Are breaking on my despair
Awaken me but I'm still dreaming
And I just plunge
Into this sea of light
Set open the doors of soul
I'm living

Lightning struck me
I see the path I was so scared of
And fly to the stars
Conviction now increasing at last
My skin is broken
I see the smallest part of me
My mind is alive
But I'll never bow to this again

Why do they call me there
How can I fly to
All this water
I don't fell like
I could ever swim to them
Whales in the sky
I feel they're so close
Inside, and yet so far away
Burst into tears, I feel sad
My dreams aflame
The force is now away
Lie on a stone,
Drop this load and cry to see
The ocean planet is on burn

Embrace The World
I sit on a rock
Cannot be touched by struggle & confusion
I reclaim my space inside my structure
Look at this point
All is about nothing, everything comes near
The remotest parts of the world

By silence
We can dissolve disruptive vibrations
I have to try
Gaïa's alive for good
Under my feet the forest
Over me the largest
It's roundness I feel
Lifelong misery
How do we get to Avalon?
There is a bridge beyond
Indestructible the earth is a temple

I cannot see what is wrong and
All gods are one

I close my eyes
I'm all around, I feel so present
Embracing it's vastness I hold
Facing the world
I become a part of it
I'm not alone anymore

I embrace the world
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2135
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par S1phonique le Lun 20 Oct - 9:49

"L'Homme pressé" est l'un de mes chansons préférées tout registre confondu...Ever. :metalbeer:

_________________
"Fat bottomed girls you make the rockin' world go round !"
"You might think that I'm crazy but you know I'm just your type"
avatar
S1phonique
Chauve No Mercy

Messages : 6766
Date d'inscription : 13/09/2014
Localisation : 84° 03′ N 174° 51′ O

Voir le profil de l'utilisateur http://leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par painlesslady le Lun 20 Oct - 10:06

Merci Cédric pour ce revival Noir Dés'.
Les morceaux de Veuillez rendre l'âme restent mes préférés.

_________________
"- And what is it about society that disappoints you so much?
- Oh, I don't know. Is it that we collectively thought Steve Jobs was a great man even when we knew he made billions off the backs of children? Or maybe it's that it feels like all our heroes are counterfeit. The world itself is just one big hoax. Spamming each other with our burning commentary *bullshit* masquerading as insight. Our social media faking as intimacy. Or is it that we voted for this. Not with our rigged elections but with our things, our property, our money. I'm not saying anything new, we all know we do this, not because "Hunger Games" books make us happy, but because we want to be sedated. Because it's painful not to pretend because we are cowards... Fuck society." Mr Robot
avatar
painlesslady

Messages : 2213
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 39
Localisation : Rockin' in The Free world

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Tabris le Ven 7 Nov - 22:01

Un morceau que j'aime beaucoup de Rishloo et dont je savoure les paroles en ce moment

El Empe

One more charlatan goes mute
Safe in these halls discretely
I hold out for the rare when the silence is golden
Beg to join me here
To late now to be
Self redeemed for all of these dreams that you've wound tightly
Remain enthralled as breathing stalls the course of your mind
And join the line to march in time right back to your flock
Hollow minds stalk rope-less gallows in turn to idle on immersed
Where eager eyes and sameness strangles concern and fashion murders worth
Hey you there on the outside
You there on the fault line
Will you save us from emotion?
Will you save us from the cold tide?
Fuck you, you fool with your hand me down views and you valium counterpoint bullshit excuse you wouldn't have a word if I hadn't said it first so cup your little seed and beg beggar beg
Beg until you cannot speak
I hold out for rare when the silence is golden beg to join me here or stay where you stand there to deny all your faults and beg to join me here
Peace now fool to trace your muse beyond the failing hand

_________________
Aucune couleur ne révèle autant de beauté que lorsque le noir la frôle intimement.
avatar
Tabris

Messages : 2383
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Droom le Mar 11 Nov - 16:12

Aujourd'hui j'ai écouté "Damage Inside" une bonne dizaine de fois. Je suis totalement sous le charme. Et si je n'écoute pas Machine Head pour les paroles, là, j'avoue que ça fait tilt.

Machine Head - Damage Inside a écrit:The bell tolls on as the rain comes down
On my face, the drops, they sound
I slowly melt into grey abyss
Depression and her endless kiss
I hope to feel the life again
End the numbness, living in
I sit in silence, deaf to all

And I can't look you in the eye
I don't want you to see the damage inside
I've been gone for so long

My demons pull me into the hole
To dance with leaches that drink my soul
The violins play the endless song
From hearts broken everlong

I can't look you in the eye
I don't want you to see the damage inside
I've been gone for so long

and I can't look you in the eye
I don't want you to see the damage inside
I've been gone for so long
avatar
Droom
Oslow

Messages : 1646
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Droom le Ven 19 Déc - 6:19

J'avais oublié la nonchalanche d'Edlund qui balance c'te ligne :

Tiamat - Love Is As Good As Soma a écrit:I wanna crush all bones in you
Cause I've got nothing better to do

Au début du morceau, donc : https://www.youtube.com/watch?v=RzFaHYIivjI
avatar
Droom
Oslow

Messages : 1646
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Cedric le Ven 19 Déc - 8:31

Tiens, je pense qu'on sera d'accord :
"And All That Could Have Been"
Breeze still carries the sound
Maybe I'll disappear
Tracks will fade in the snow
You won't find me here

Ice is starting to form
Ending what had begun
I am locked in my head
With what I've done
I know you tried to rescue me
Didn't let anyone get in
Left with a trace of all that was
And all that could have been

Please
Take this
And run far away
Far away from me
I am
Tainted
The two of us
Were never meant to be
All these
Pieces
And promises and left behinds
If only I could see
In my
Nothing
You meant everything
Everything to me
Gone fading everything
And all that could have been

Gone.. fading..
Everything..
And..
All that..
Could have been..

Please
Take this
And run far away
Far as you can see
I am
Tainted
And happiness and peace of mind
Were never meant for me
All these
Pieces
And promises and left behinds
If only I could see
In my
Nothing
You meant everything
Everything to me

:(
En plus le morceau est mitaine de... :(
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2135
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Droom le Ven 19 Déc - 9:04

Ah, clairement. Ces paroles...

L'un des morceaux les plus touchant jamais écrit par Reznor. Jusque dans le mixage, elle est parfaite c'te piste. Le son qui augmente de volume sur le refrain, c'est à couper le soufle. :love:

Le même procédé est utilisé sur "All The Love In The World" (dont les paroles mériteraient également d'être citées ici) ou "Right Where It Belongs", je ne sais plus. Et là encore, ça fonctionne parfaitement.

EDIT : Le dernier Lacrim (pas "osa") n'est pas mal non plus...

Lacrim a écrit:Nouvelle caisse, nouvelle liasse
Rolls Royce, pétasse
Grosse table, vingt bouteilles
Toujours calibré dans l'club re-fré
avatar
Droom
Oslow

Messages : 1646
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Cedric le Jeu 21 Mai - 8:47

J'avais déjà posé la question mais je ne sais plus si quelqu'un m'avait répondu.

Comment vous traduisez ça :

He thought oblivion well it beckons us all

De Children Of The Damned.

Je suis pas trop mauvais en anglais, mais là, ça me pose problème quand même. Je n'arrive pas à saisir le sens...

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2135
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Winter le Jeu 21 Mai - 10:02

Peut être faut-il lire
He thought: "Oblivion... Well, it beckons us all."


_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6707
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Cedric le Jeu 21 Mai - 10:36

Mitaine Shocked
Je ne l'avais jamais lue avec ce découpage Shocked
Ca a du sens !
Merci :ch:

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2135
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Winter le Jeu 21 Mai - 10:51

De rien ! Pas sûr que ce soit le sens originel ceci dit...

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6707
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum