Yngwie J. Malmsteen : Unleash your fucking fury !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yngwie J. Malmsteen : Unleash your fucking fury !

Message par S1phonique le Lun 03 Nov 2014, 13:19

Un sujet proposé par [Fishbowlman]

Grace à moi ton forum craint un peu moins.



kikoo yngwie c tro un tueur c le meilleur il joue tro vite en +

Un jour, il faudra bien rendre à Malmsteen ce qui lui appartient : instrumentaux oui, mais pas seulement.
Speed mélodique (avec 10 ans d'avance sur Stratovarius), hard FM, heavy metal, hard rock, néo-classique, voilà en gros les styles qu'on retrouve dans sa carrière.
L'objectif de ce topo est de faire découvrir Malmsteen "autrement".


1984 - 1988 : la révélation

Rising Force (1984)

Rising Force, l'album fondateur pour toute une génération de guitar-hero à venir. C'est le seul album purement instrumental de Malmsteen d'ailleurs, tous ses autres albums contiendront majoritairement du chant.
Il ne cherchera jamais à rééditer l'exploit et pour cause, on ne surpasse pas un chef-d'oeuvre.
A noter la présence du batteur de Jethro Tull, Barriemore Barlow qui apporte une coloration "celtique" à l'ensemble, comme le prouve les 2 titres qui suivent, avec des passages "moyen-âgeux" qu'on retrouvera moins par la suite.

Icarus Dream Suite Opus 4 : http://www.deezer.com/listen-876412
Evil Eye : http://www.deezer.com/listen-876411


Marching Out (1985)

1er album purement "metal" et chanté de Malmsteen. Mais pour composer des morceaux avec du chant, il manquait encore d'expérience. Je le trouve surestimé ce disque, avec des compos pas toujours terribles et des lignes de chant parfois quelconques (alors que bon, c'est Jeff Scott Soto, merde !!!). Y'avait de bien meilleurs albums metolz à l'époque quand même !

Bon, enfin un bon disque quand même rien que pour ça :

I'll See The Light Tonight : http://www.deezer.com/listen-876350
Marching Out (méconnue et pourtant belle à pleurer) : http://www.deezer.com/listen-876359

Trilogy (1986)

Malmsteen poursuit sa route vers la gloire en ajoutant des éléments "FM" à sa musique. Très inspiré dans ses solos qui, à l'époque, étaient vraiment écrits et appliqués, et non improvisés à la va-vite comme maintenant.
Même si c'est pas mon Malmsteen préféré (je préfère toujours ses albums des années 90), ça reste un classique. Il faut écouter Liar, ou comment faire du speed-mélodique 10 ans avant Stratovarius, avec le même claviériste, Jens Johansson, qui utilise déjà les mêmes sons et le même type de solos.

Liar : http://www.deezer.com/listen-1168905

Odyssey (1988)

Pour son 4ème album, Malmsteen va partager l'affiche avec l'ex-chanteur de Rainbow, Joe Lynn Turner, et ainsi s'attirer de plus en plus un public d'amateurs de hard rock (et pas seulement de guitaristes).
Même si Turner est plus un chanteur pop qu'autre chose et ne restera pas longtemps avec Malmsteen, Odyssey reste un de ses meilleurs albums (malgré quelques soupes "FM" dessus qui ont mal vieilli).

Crystall Ball (avec l'intro "hair in the wind" qui va avec) : http://www.deezer.com/listen-1159264



1990 - 1999 : la confirmation

Eclipse (1990)

L'album le plus "light" et le moins démonstratif de Malmsteen, toujours dans une veine "FM". Un bon cru, même si il n'égale pas Odyssey.
Malmsteen a viré son groupe "Rising Force" qui contenait Anders Johansson à la batterie et Jens Johansson.

Making Love (encore un grand cru FM) : http://www.deezer.com/listen-2268010


Fire And Ice (1992)

Même si un poil long, et même si la section basse-batterie est faiblarde dessus, Fire And Ice est un des albums les plus intéressants et variés de sa disco. On y retrouve vraiment de tout dessus : instrus, speed mélodique, hard rock, hard FM, épique et acoustique.

Golden Dawn (une superbe instru acoustique, et sobre... si si !!! y'a bien que Malmsteen pour sortir des arpèges comme ça !!!! ) : http://www.deezer.com/listen-3907054
Cry No More : http://www.deezer.com/listen-3907046
Forever is a long time (du speed mélodique pur jus en 1992 et 7 ans avant tout le monde, avouez que ce n'était pas trop la mode du moment) : http://www.deezer.com/listen-3907051


The Seventh Sign (1994)

Alors là, attention, rythmiquement on passe à la vitesse supérieur avec Mike Terrena on drums ! Et changement de chanteur avec Mike Vescera, excellent line up. Disque intéressant également, même si je garde une préférence pour le suivant.

Pyramid Of Cheops (le Powerslave de Malmsteen !!!!) + solo de Terrena à la fin : http://www.youtube.com/watch?v=rFgfzoke548
I don't know (guitare à la Hendrix sur celle là) : http://www.youtube.com/watch?v=IwsJmZqpfvk


Magnum Opus (1995)

Mon album préféré de Malmsteen. Mélodiquement au top, varié, épique, accrocheur de bout en bout, grosse production, durée parfaite (ni trop court, ni trop long), pas trop démonstratif en plus. Bref, parfait ! Dommage qu'il n'y ait pas à nouveau Mike Terrena à la batterie.

I'd die without you (la meilleure ballade de Malmsteen... si si il sait faire des ballades !) : http://www.youtube.com/watch?v=KTeS1di0bOE
Time will tell (plus épique que Maiden) : http://www.youtube.com/watch?v=HMdewhzGacs


Facing The Animal (1997)

Avec Mats Leven au chant pour un album, un des plus simples et moins démonstratifs (avec Eclipse). Plus rock, "commercial" et moins metal aussi, avec Cozy Powell on drums. Un bon disque, mais un peu long et répétitif. Du "feeling" à revendre là dessus.

Braveheart (le passage en "gigue" est excellent !) : http://www.youtube.com/watch?v=bnH1WEFwOro


Alchemy (1999)

Une pochette et un artwork soigné, prend le contre-pieds de Facing The Animal car nettement plus metal et démonstratif. Retour aux "sources" vers un son "à l'ancienne" proche des années Rising Force (mentionné d'ailleurs sur le logo), avec le retour de Mark Boals au chant, au top sur ce disque. Avec aussi pas mal d'instrus. Le dernier album vraiment réussi et ambitieux de Malmsteen, speed et épique, des putains de bons titres et un gros travail sur les refrains (vraiment sous-estimés Malmsteen là dessus) !!!! Même si, encore une fois, quelques longueurs.

Leonardo (épique, avec un riff heavy comme lui seul sait les faire) : http://www.youtube.com/watch?v=q1KIEkDxx9s
Legion of the damned : http://www.youtube.com/watch?v=hbHIu6eB6PU&feature=related
Wield My Sword (en speed mélodique, Malmsteen écrase encore toute concurrence) : http://www.youtube.com/watch?v=BK1snO5mW28



2000 - 2011 : la caricature

Ca y est, Malmsteen s'auto-parodie à fond et a tout dit. Il prend un malin plaisir à jouer les gros trou du cul en interview (cf le fameux blind test, provocateur à 200%). Ses solos sont tous improvisés et prévisibles au possible.
Reste quelques bonnes choses en cherchant bien, Unleash The Fury (2005) représente même un sursaut qui prouve qu'il en a encore dans le médiator.
Attack ! (2002) et War To End All Wars (2000, gâché par un son pourri) ne sont pas mauvais, mais nettement trop longs, avec du remplissage.
Je préfère ne pas m'attarder sur ses 2 derniers albums avec Tim Owens.


Lucificum a écrit:
Fishbowlman a écrit:C'est le seul album purement instrumental de Malmsteen d'ailleurs,

Y a 2 titres chantés, tout de même.  :huh?:

Merci pour ce topo intéressant !
D'accord avec toi pour dire que Magnum Opus est le meilleur album d'Yngwie, je me rappelle l'avoir acheté en K7 lors d'un voyage en Irlande à l'époque, et l'avoir fait tourner en boucle dans mon vieux walkman durant tout le séjour ! :)

Sinon, il y a Alchemy, qui est en général sous-estimé, mais qui contient de très bon trucs (le triptyque "Alchemy" par exemple, est une des meilleures créations instru d qu'il ait fait. Le final avec cette performance à la batterie super impressionnante et très écrite est géniale, ce qui est une rareté chez Malmsteen...je me suis toujours demandé si c'est lui qui l'avait écrite.... :huh?:
sebrouxx a écrit:Perso, je suis assez fan de l'exercice orchestral, en dépit de son résultat plutôt bancal. Malm' a peut-être eu les yeux plus gros que le ventre mais restent quelques fulgurances (comme "Cavalino Rampante" et "Icarus Dream Fanfare") que j'apprécie davantage image à l'appui que simplement sur CD.

http://www.youtube.com/watch?v=Fn6-XqmkKUA

Pour Fire & Ice, je surkiffe "Leviathan", "I'm My Own Enemy" et "Cry No More"
http://www.youtube.com/watch?v=oUSnPfyfgnk
http://www.youtube.com/watch?v=7vPvSIyLG9k
http://www.youtube.com/watch?v=KPVO06_kHiU

Ce qu'ils pensent de Yngwie Malmsteen :

Derek Sherinian :

Comment as-tu connu Yngwie Malmsteen ?

"Je connais Yngwie depuis 8 ans maintenant. J'ai joué sur ses albums et je suis même parti en tournée avec lui. Il a joué sur mon album "Black Utopia" en 2003. Nous avons de supers relations et nous nous aidons mutuellement. Je pense qu'il est probablement le guitariste le plus talentueux avec qui j'ai joué."

James Byrd :

Journaliste : "Sur ton site web, on peut voir des photos de toi avec Yngwie Malmsteen pendant la tournée du G3 en coulisses. Que penses-tu du choix de Satriani et de Vai d'avoir choisi Yngwie comme 3ème guitariste ?"

Byrd : "Honnêtement je pense qu'ils étaient courageux parce qu'il leurs vole la vedette, c'est indéniable. Je pense qu'aucun de ces 2 gars ne peut se comparer à lui."

Ritchie Blackmore :

"Il est loin de jouer comme un idiot, mais le jour où il fera ce qu'il fait sur une seule corde, je serai vraiment impressionné"

Steve Vai :

"Il a la capacité pour révolutionner le hard rock ou même la musique tout court, c'est dommage qu'il se cantonne à faire du metal ou du moins du metal comme il le fait"

"When Yngwie Malmsteen hit the scene in the early 80's it was as if a monolith appeared. He was playing electric rock guitar in a way that seemed completely unearthly and had to be seen to be believed.
His tone was pristine and powerful, his vibrato, intonation and control was stunning, His harmonic and melodic sensibilities were unique, his emotional investment in his melodies was captivating, and his sheer speed and technical command of the instrument was utterly breathtaking to the point of frightening for some.
He absolutely set a standard of virtuosity on the instrument that has yet to be matched. He was a breath of visceral fresh air that inspired the movement of a whole new subculture of music. He was always unequivocally and unquestionably dedicated to his passions and delivered without any excuses. And since then, the bastard has just been getting better!"
I have had the good fortune of knowing him for the past 25 years and have stood next to him on stage many times. It always felt as though I was standing next to a mountain, solid, giant and forever.
A few things about Yngwie that some may not know is that he is remarkably intelligent and has a fiery sense of humor that delivers on par with his musical gifts."


Paul Gilbert :

"Everything is easy for Yngwie"
"c'est lui qui m'a montré la voie à suivre"


Joe Satriani :

"Thanks god for giving us Yngwie"
"c'est un des meilleurs guitaristes de ces 25 dernières années, il a un vibrato excitant et un jeu qui peut être parfois très surprenant. C'est quelqu'un qui a beaucoup d'humour aussi. C'est dommage qu'il se cantonne à ses envolées néoclassiques, je lui avais proposé de le faire jouer avec des machines et de le produire mais il est très attaché à son style et il a refusé"


'Yngwie Malmsteen loves to play guitar, and he's really good at it. I know this from personal experience.
I've stood right next to him on many a stage, shoulder to shoulder, trading solos, celebrating our influences, taking chances, playfully testing each others limits and putting on a great show for our fans. At the end of every performance I was sure of two things: Yngwie is an amazing guitarist, and that there is only one Yngwie Malmsteen.
Let's face it, every guitarist wishes they could do what he does with those six strings and a pick, but what he does is not only super human, it is undeniably unique and original too. There are imitators, some with equal proficiency, but none that can match the heart and the confidence behind his virtuosity.
The last time we played together was at Marshall's 50th Anniversary Concert at Wembley Arena in London on September 22nd, 2012, and I think it was the best I'd ever heard him play. Yes, he's getting better!
I was on stage just behind the curtain warming up with my guitar as I listened to Yngwie enthrall the audience with his impeccable and furious technique. But it's his passion for music that really lights everyone up in the audience up. It's the fire burning in those hands that make every note scream. He puts all of who he is, no excuses, no apologies, into every note and every sound he makes on his guitar.

There is only one Yngwie Malmsteen."


Marty Friedman:

Soyons sérieux! Malmsteen n'a jamais été capable d'écrire une vraie bonne chanson! A part truster les concours de vitesse...

With the amount of ability I believe he has, I was always surprised that he repeats himself as much as he does. But then I haven't heard his playing in years, maybe he has changed somewhat?

Zakk Wylde :

"Yngwie, c'est un putain de tueur à la gratte! Et le pire c'est qu'il branle rien, il picole ! Moi j'ai travaillé ces plans au métronome et tout pendant des heures et des heures et j'ai toujours du mal à rivaliser avec lui. On parle beaucoup de sa vitesse mais il est capable aussi de mettre la honte à n'importe qui avec quelques notes jouées lentement"

"You have Good Guitar Players. You have Great Guitar Players. Then you have The Ones that CHANGE THE GAME....
Like Jimi Hendrix & Edward Van Halen before him,Yngwie Walks Amongst them. It's not Just his Sheer & Utter Mastery & Command of the Instrument that makes him Amazing. The Phrasing, The Vibrato, The Tone, His FEEL & PASSION along with the Overall Musicality That he brings to The table is what makes him so Special & Unique.... Where other guitar players, play fast and say Nothing, Yngwie Speaks.... If you've ever wondered what Bach, Beethoven, Mozart, Vivaldi & Paganini would have been capable of doing if they lived in the 21st Century, Look no further.... They All Reside within one Yngwie J. Malmsteen....and They are Smiling"


Vivian Campbell

"Yngwie ? Mauvais. Si je voulais, je pourrais apprendre à mon chien à jouer de la guitare comme ça en quelques mois."

Vinnie Moore :

"Guitariste exceptionnel. Je l'ai découvert avec Alcatrazz, à l'époque je jouais déja dans ce style mais lui était à un niveau au dessus."

Carlos Santana:

'Je lui conseillerais d'écouter plus souvent John Lee Hooker, mais Yngwie est excellent"

Dweezil Zappa :

"Mouais...j'aime bien Yngwie mais je dois dire qu'il me barbe: il se répète trop souvent! Toute sa technique se résume à ses arpèges!"

Journaleux (Michel Sigwald): "Il lui arrive tout de même de decendre ou de monter des gammes à la vitesse de la lumière style 15 notes par secondes!"

Dweezil : "Mouais ...mais ce sont toujours les mêmes gammes! je préfère les plans plus blueseux, plus calmes..."

Journaleux: "Los Angeles pullule de clones d'Yngwie?"

Dweezil : "Et comment! Tous travaillent des arpèges comme celui-ci ou son truc pompé chez Bach, c'est nul! j'en ai assez d'entendre tous ces albums qui sortent des plans en mineure! Ce qu'a apporté Yngwie, principalement par ses compositions instrumentales, était intéressant, original, je ne le nie pas attention! Mais c'est tellement rabâché! Le but du jeu est de devenir Roi du Speed à la place du roi du speed (note: on est en 88), de sortir l'album contenant la plus forte densité de notes inutiles par secondes...je pense que l'évolution de la guitare en pâtit."

Albert Collins

Journaleux : Vous écoutez un peu des guitaristes actuels?
Albert Collins : Oui y'en a un qui joue pas mal, dans le hard rock, heuu... Zingvi...
Journaleux : Yngwie Malmsteen?
Albert Collins : Oui voilà! Bon il en fait un peu trop par moment mais il est très talentueux ce jeune homme !

Steve Morse

"Malmsteen est un grand technicien, très surprenant. Il a l'art d'attirer les critiques négatives, c'est assez injuste. Je ne l'ai jamais vu jouer sur scène, mais c'est un grand virtuose."

Franck Zappa

"J'ai du me rendre compte que Yngwie Malmsteen savait vraiment jouer. J'ai vu des vidéos de lui quand j'étais en Europe sur Sky Channel. J'ai vraiment été très impressionné"

Patrick Rondat

"Quand j'écoute le titre Marching out je me dis que Malmsteen est un génie" (à l'époque de Rape of th earth)
"Quelqu'un de très talentueux et puis c'est un pionnier aussi" (à la Fnac de Rennes en 95)
"Pour moi la plus belle réussite intervient lorsqu'on qualifie le style d'un artiste par son nom. Comme pour Malmsteen par exemple : son style c'est lui (rires)! Que tu aimes ou non n'est pas le problème en fin de compte." (interview site metal les Immortels 2004)
"Un grand monsieur énormément décrié que je défend toujours parce que quel que soit son caractère il a apporté tellement à la guitare. Je pense qu'il a apporté autant que Eddie Van Halen à son époque et je le respecte beaucoup" (interview pour le webzine hardrock 80 du 06 mai 2004)

John 5 (Ex Marilyn Manson)

"Le grand maître du shred. Il a beaucoup apporté à la guitare et à mon jeu de guitare."

Nuno Bettencourt

Blind test musical (Guitar & claviers n°161)

Musique : Y.Malmsteen I'll see the Light Tonight
(rires) "Le premier album "Rising Force" est parfait. Je me suis fait de la corne en bossant ses morceaux. Les disques d'après sont exécrables. J'ai été accro. Il faut se replacer dans le contexte : je l'ai vu sur scène à l'époque et il jouait comme personne auparavant, vite et très proprement avec un beau toucher. Il m'a poussé à bosser ma technique. Ce solo est bien, mais on aimerait pouvoir respirer un peu" (rires).

Alexi Laiho : (Children Of Bodom)

Alexi qui reprend 'As above so below'

"Ouais, bien, Yngwie est Yngwie. Je veux dire, que dire de plus ? Il déchire, et c'est une évidence. J'étais plus dans cette période guitare néo-classique quand j'étais plus jeune. Ouais, j'ai été un gros fan d'Yngwie. Vous pouvez entendre cette influence, en particulier sur les deux premiers albums. A cette époque, en Europe, il y avait des clones d'Yngwie partout.
Ils voulaient tous être comme Yngwie et avoir le même son qu'Yngwie. Ça m'a fais chier. Je ne voulais pas être l'un d'entre eux. J'ai donc arrêter de me cantonner à ce style de jeu et décidé que ce n'était pas mon truc. C'est le truc d'Yngwie.
Il est l'un des plus grands. Fin de l'histoire."


George Lynch

"Every little microevolution of the guitar that came along in the Sixties, Seventies and Eighties influenced me. The number of people I didn’t appreciate is probably a much smaller list.

Yngwie is one of those players that had a huge impact on me. His neoclassical style was just mind-blowing to me. I was raised as a blues player and learned my chops in the late Sixties, early Seventies, so it was all incredibly new to me. Just the ferocity of it was mesmerizing. The ease with which he does it was fascinating, too.

Ultimately, guitar-driven Eighties music had wound itself to the point of absurdity and inaccessibility. I mean, how many people can actually appreciate that kind of music? It’s just an elitist speed contest. But Yngwie created the trend. On a pure playing level, players that create music that touches people are always viable. And that’s why he’s still around and a lot of the other guys aren’t."


Paul Gilbert :

"Yngwie Malmsteen a été ma dernière grosse influence. Après ça je ne ne me suis pas trop intéressé aux nouveaux musiciens. C'est clair qu'ils sont bons, mais je suis plus fan de pop music avec du chant."

Mike Terrana

Tu as travaillé avec plein de grands guitaristes : Axel Rudi Pell, Yngwie Malmsteen, Kiko Loureiro, Tony MacAlpine, Roland Grapow... Quelle a été ta meilleure et ta pire collaboration ?

"J'aime travailler avec Steve Lukather, c'est très facile de travailler avec Roland Grapow, idem pour Tony MacAlpine. Kiko est sympa, nous jammons beaucoup, ça s'entend sur le résultat, il me laisse jouer, on s'amuse bien ensemble, nous avons une façon de penser similaire. Yngwie Malmsteen était vraiment quelqu'un de pas marrant du tout, il veut tout faire de la manière dont il le décide, il a un fort égo, il est très immature. Il aime penser qu'il est un génie mais il n'en est pas un. C'est comme ça avec tous les gens qui pensent qu'ils sont des génies. Ils font croire à tout le monde qu'ils sont plus intelligents, c'est très amusant, c'est ridicule. Mozart était un génie, Beethoven aussi. Quand ta musique peut survivre trois cent ans, alors là tu peux distinguer un génie d'un non-génie. Je ne devrais peut-être pas parler si vite. Peut-être que des gens écouteront encore la musique d'Yngwie Malmsteen dans trois cent ans. Ce que je n'aime pas, c'est quand quelqu'un est un très bon musicien, parfois il pense que ça lui donne le droit de traiter les gens comme des trous du cul et je n'aime vraiment pas ça. J'ai rencontré plein de bons musiciens qui traitent les gens avec respect, alors ça c'est super : tu as de la bonne musique, la musicalité et un bon feeling. Et les gens l'entendent ! Les gens entendent aussi les égos démesurés de merde."

Slash :

"Yngwie literally blew my mind when he came on the LA music scene in the early 80's. the fastest & most articulate, fluid, melodic, classical based rock guitarist I'd ever heard. Still the best at what he does all these years later."

Richard McDonald, Fender Guitars :

"The most meaningful endorsements come from artists that truly believe in the products they use. Fender has never embraced a pay-to-play relationship with artists. We are always looking for the quintessential Fender players. The individuals that use our instruments to create new, captivating and inspiring music. Yngwie J. Malmsteen is exactly that artist. His compositions and playing were so fresh, his technique and sound so different. It represented a new era and a new level of musical sophistication in the heavy rock genre. Guitarists the world over were in awe. Not since Jimi Hendrix in the 1960s had the musical community witnessed such a redefinition of guitar music.
When the idea of "Signature Artist" instruments surfaced in the late 1980s we selected two players we felt earned this special acknowledgment. One was Eric Clapton and the other was Yngwie Malmsteen. If you are lucky enough to spend meaningful time with him you will quickly understand he is a Fender fanatic, collector and historian. Not only was it a privilege to design a signature model Stratocaster with him it was an incredible challenge to reproduce the unique specifications of his guitar. The instrument is still one of our most popular artist models and stands as a tribute to his longevity and popularity across a broad audience of players and enthusiasts."


Nick Bowcott, Marshall Amplification :

"Every once in a blue moon a rock-guitarist comes along that doesn’t just reset the bar, but turns the whole genre upside-down. Such players are few and far between. Jimi Hendrix; Jimmy Page; Eric Clapton; Jeff Beck; Edward Van Halen; Randy Rhoads; Dimebag Darrell….and a six-string supernova named, Yngwie J. Malmsteen.
Although Yngwie was first introduced to many via “Spotlight” column in Guitar Player in the early ‘80s, most didn’t actually hear him until the April 1985 issue of the magazine which contained a 7” flexi-disc (remember those now extinct items?!) featuring Yngwie performing “Black Star” from his debut solo album. Such was the explosive impact of his playing that I can tell you exactly where I was when I first heard it – just as I can recount the location of my initial encounters with Messrs. Van Halen and Rhoads. The result? A new star was born and sweep-picking and neo-classical playing became the same overnight sensation as two-handed tapping was when “Eruption” was released. And it’s all Yngwie’s fault…
Yngwie’s love for Marshall is well-known. The man literally crams as much of our gear into each-and every-venue he plays on as the size of the stage will allow. And for that we are eternally grateful. As he likes to say: “there are only two man-made objects you can see from outer-space – the Great Wall of China and my Marshall backline!” Not surprisingly, in 2011 Marshall unveiled the Yngwie J. Malmsteen signature JYM100 head…and we do not expect that to be the only project we collaborate together on.
Yngwie and the late, great Jim Marshall met in 1984, hit it off immediately due to their shared odd-ball, sense-of-humour, and remained great friends right up until Jim’s passing in 2012. During the making of the charity song “We’re Stars” one of the members of the fictional band, Spinal Tap, joked that the only reason Yngwie uses the name “Yngwie J. Malmsteen is to distinguish himself from all the other Yngwie Malmsteens out there.” If truth be told though, our friend doesn’t even need to use his last-name…”Yngwie” is enough for any guitarist on the planet to know exactly who is being referred to."


Seymour W. Duncan, Chairman Seymour Duncan Pickups :

"Yngwie is one of a very small handful of pioneer players who shook up the world of electric guitar and opened it up to an entirely new way of playing. And he's got some amazing tone!

Evan Skopp, Vice President Artist Relations, Seymour Duncan Pickups: His guitar virtuosity is renowned. But one thing most people don't know about Yngwie is what a great guy he is. Super intelligent. Funny as hell. And a family man. He's one of the coolest artists I've had the pleasure of working with. Paul Youngblood, V.P. BOSS/Roland Guitar Yngwie J. Malmsteen is the father of shred guitar. His influence on the guitar and other guitar players is huge. Yngwie is always totally in control and a master. And by the way, Yngwie really rocks !"


Walter Rührig, AKG Acoustics :

"Yngwie Malmsteen is a fantastic ambassador for AKG acoustics' premium pro audio products. Yngwie's outstanding musical talent and performance deserves top professional equipment support and we are extremely pleased for having been chosen by him as a partner he trusts in.
I'm personally impressed by Yngwie's passion for his music and his incomparable, powerful style when performing life on stage. He fades away, transforms all his energy into his guitar playing and entertains his fans at a top musical and emotional level. And millions love him for that.
I will never forget in my life when I first met Yngwie in person. When Yngwie left a colleague of mine came close and asked me with full excitement, "Do you know who that was?" And I responded to him full of pride, "Yes my friend, THIS was Yngwie Malmsteen !!"

_________________
"Fat bottomed girls you make the rockin' world go round !"
"You might think that I'm crazy but you know I'm just your type"
avatar
S1phonique
Chauve No Mercy

Messages : 6779
Date d'inscription : 13/09/2014
Localisation : 84° 03′ N 174° 51′ O

Voir le profil de l'utilisateur http://leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yngwie J. Malmsteen : Unleash your fucking fury !

Message par S1phonique le Lun 03 Nov 2014, 13:29

Et une petite vidéo récente pour montrer que l'bonhomme est toujours là .


_________________
"Fat bottomed girls you make the rockin' world go round !"
"You might think that I'm crazy but you know I'm just your type"
avatar
S1phonique
Chauve No Mercy

Messages : 6779
Date d'inscription : 13/09/2014
Localisation : 84° 03′ N 174° 51′ O

Voir le profil de l'utilisateur http://leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yngwie J. Malmsteen : Unleash your fucking fury !

Message par Dragor le Lun 03 Nov 2014, 13:51

Merci S1pho pour avoir ramené en ces terres le beau topo de Fish ! :ch:

Et une petite vidéo avec Alcatrazz sur l'un des morceaux phares de No Parole From Rock n' Roll.


_________________
Draggy style
avatar
Dragor
Oldies are goodies

Messages : 578
Date d'inscription : 26/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yngwie J. Malmsteen : Unleash your fucking fury !

Message par Dark S. le Mar 04 Nov 2014, 18:30

Il est bien ce topo.

C'est dingue que l'on soit obligé de réhabiliter un guitariste aussi talentueux, et cela dure depuis les 90's! Au moins les japonais étaient moins cons durant cette décennie, en l'accueillant bras ouvert.

Bon, les albums avec Ripper Owens étaient vraiment nul à chier. Cela dit le dernier, avec juste Yngwie au chant, a un peu relevé le niveau. Rien de génial non plus mais bon... C'est incroyable comment ces dernières années il se gâche, ce mec devrait arrêter de se la jouer uniquement en solo (ce qu'a fini par comprendre par exemple un Satriani dont la carrière battait de l’aile depuis trop longtemps), mais il a bien trop d'ego pour cela...
avatar
Dark S.

Messages : 1642
Date d'inscription : 26/09/2014
Localisation : Lost in Necropolis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yngwie J. Malmsteen : Unleash your fucking fury !

Message par Archaïc_Prayer le Mar 04 Nov 2014, 20:50

Voilà un guitariste qui me tarde d'approfondir. Il était temps, depuis ces années à écouter en boucle Blackmore dans ses impros.

S'agissant de réhabiliter ce guitariste, je ne pense même pas qu'il n'en a besoin. Cela va de soi qu'il est intéressant (jouer comme lui, par contre...). Et d'après certains témoignages que j'ai récolté, c'est aussi le genre de mec que vous pouvez inviter à un barbecue le dimanche. Ce que vous voyez dans les magazines et en live à la Télé, c'est un personnage. Après, il a ses humeurs comme tout le monde.

Le seul truc, c'est que Malmsteen vit sur une autre planète, ça oui. Et puisque Balckmore en parle, il vous suffit de vous reporter aux premiers Deep Purple, où vous constaterez que c'était pas encore le super-guitariste (le caractère abominable, j'en sais trop rien).
avatar
Archaïc_Prayer

Messages : 273
Date d'inscription : 27/09/2014
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yngwie J. Malmsteen : Unleash your fucking fury !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum