Le topic des musiciens pas éternels

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Droom le Ven 21 Juil 2017, 08:29

Oui voilà, je dissocie vraiment trois truc.

L'homme et son décès : triste, rien à ajouter.
Le groupe et sa musique : madeleine de Proust pour beaucoup, mais eh, calmos hein... ce n'est pas non plus la folie furieuse, LP (https://www.youtube.com/watch?v=D7ab595h0AU).
La réaction émotionnelle : et là je décroche complètement... des réactions, pourquoi pas... mais la mise en avant disproportionnée de sa propre pseudo-douleur-personnelle-de-la-demie-heure-avant-la-prochaine, erk.

M'enfin s'pareil à chaque fois, et pas que pour la musique et les musiciens. Et les réseaux sociaux transforment tout et mettent en avant les réactions exagérées, donc bon.

Droom
Oslow

Messages : 1676
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par merci foule fête le Ven 21 Juil 2017, 09:37

Le mieux est sans doute de ne pas lire les réactions d'inconnus sur FB, c'est vrai que certaines sont surprenantes, mais trahissent aussi peut-être des douleurs personnelles ? Le déballage intime et l'"appropriation" des supposés tourments du défunt sont... dérangeants, voire malsains mais FB (entre autres) sert souvent de déversoir émotionnel, et c'est pas forcément beau à lire.

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Pietro le Ven 21 Juil 2017, 10:14

fromage_enrage a écrit:
Dire qu'il a quelques mois, je m'étais remis à leurs deux premiers albums.

Et que que quelques semaines pus tôt, j'avais voulu me mettte à Soundgarden...
N'écoute jamais Unchained s'il te plait.
avatar
Pietro
Divid Coverdead

Messages : 3785
Date d'inscription : 25/09/2014
Localisation : Nissa la Bella

Voir le profil de l'utilisateur http://unchainedmetal.bigcartel.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Cedric le Ven 21 Juil 2017, 10:16

:lol:

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2165
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par merci foule fête le Ven 21 Juil 2017, 10:36

Il n'a pas tout à fait tort de s'énerver, le suicide par imitation ça existe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Werther
Après, ça reste difficile d'en vouloir à une personne qui s'est donné la mort et dont on imagine qu'elle devait ressentir une grande souffrance .

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par merci foule fête le Ven 21 Juil 2017, 12:19

Chester Bennington a laissé une lettre, dans laquelle il lie son geste au suicide de Chris Cornell : http://www.20minutes.fr/culture/musique/2107795-20170721-video-linkin-park-chester-bennington-choisi-date-symbolique-mort

Bordel, c'est glauque. Et tellement triste.

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Dislo le Ven 21 Juil 2017, 12:21

putain ça fout vraiment les boules.
avatar
Dislo

Messages : 360
Date d'inscription : 26/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Cedric le Ven 21 Juil 2017, 12:49

La réaction de la femme de Cornell est triste aussi : Just when I thought my heart couldn't break any more....

C'est beau, on dirait un drame scénarisé se déroulant en direct. On va bientôt apprendre que Chester et Chris avait une relation homosexuelle (je me suis d'abord dit que Cornell pouvait être son père caché, mais l'écart est limite...).

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2165
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par fromage_enrage le Ven 21 Juil 2017, 13:19

Pietro a écrit:
fromage_enrage a écrit:
Dire qu'il a quelques mois, je m'étais remis à leurs deux premiers albums.

Et que que quelques semaines pus tôt, j'avais voulu me mettte à Soundgarden...
N'écoute jamais Unchained s'il te plait.

C'est pas prévu pour le moment. Par contre je crois que je vais sérieusement me mettre à Arielle Dombasle.
avatar
fromage_enrage

Messages : 214
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Droom le Sam 22 Juil 2017, 09:38

Bon, l'histoire de Chester est de plus en plus glauque/touchante avec ce que vous m'apprenez là...
Les récentes interviews étaient assez lucides, semble t-il...
M'fait de la peine, tout ça. Je réécoute le groupe avec plaisir. (Finalement, même le dernier, qui est nul, mais qui est catchy as fuck.)
avatar
Droom
Oslow

Messages : 1676
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Cedric le Lun 24 Juil 2017, 17:13


N'empêche que ça marche sur moi, après tout ce temps.

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2165
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Sven le Lun 24 Juil 2017, 17:49

Et un mois plus tard, apu... Neutral

_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
avatar
Sven

Messages : 6934
Date d'inscription : 13/09/2014
Age : 35
Localisation : In The Crystal Mountain

Voir le profil de l'utilisateur http://www.leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Dark S. le Lun 24 Juil 2017, 21:57

L'émotion sur les réseau sociaux m'aura enfin donner envie de vraiment m'intéresser à ce groupe. Je n'ai pas ressenti une émotion aussi forte avec le décès de Chris Cornell : clairement, ça touchait pas le même public, des trentenaires/quarantenaires pour lesquels Soundgarden (groupe cuit depuis la fin des 90's il me semble) ne rappelait que de lointains souvenirs de collège, alors que le public de LP est plus jeune, plus émotif, et le groupe était toujours très actif. Bref.

Du coup, ce groupe la dernière fois que je l'ai écouté sérieusement c'était en... 2004 ! Avec Meteora (dont je n'aimais que "Numb" à l'époque). Ce n'était pas un groupe pour moi, pas du tout, je n'ai juste pas pu éviter leurs passages sur les ondes et à la télé, et c'est tout.

Mais ce malheureux décès, c'est con à dire mais c'est souvent à cette occasion que l'on se penche sur la carrière d'un artiste. J'ignorais totalement que ce chanteur était dépressif et avait un vécu difficile. Vraiment, ça éclaire sa musique sous un autre jour. Comme quoi, ce côté maniéré et plaintif dans le chant n'avait rien de feint. C'est dingue comment ce drame met encore plus en évidence la sincérité de l'artiste... pour un groupe depuis toujours taxé d'opportunisme commercial.

Et musicalement, j'ai du mal à comprendre le rejet des albums post-Meteora car en fait je trouve que c'est une suite logique. Plus électro, plus pop, moins Metal, et très inégaux... Mais toujours ce même sens de la mélodie. Je crois en fait que la méprise ce fait sur les deux 1ers albums, pas les suivants : l’anomalie dans ce groupe, c'est plutôt les guitares saturées, pas le reste. Facile à dire avec le recul vous me direz, mais à force d'expérience on se rend compte que s'exprimer avec des grosses guitares quand on est jeunes c'est quelque chose de presque naturel, un exutoire, mais pas une fin en soi. Dans ce groupe, la guitare n'a jamais été l'essentiel, la musique n'est pas construite dessus. Et c'est d'ailleurs en grande partie pourquoi, quand j'étais jeune, je n’appréciais pas ce groupe. Car même si je focalisais beaucoup sur le chant, j'avais aussi besoin d'écouter des guitaristes qui s'expriment vraiment, pas de simples accompagnateurs.. Ces murs de guitares en Drop D, ça n'a que très peu d'intérêt non ? Et donc je trouve les albums suivants loin d'être dégueux en fait, un peu moins tubesque mais très travaillés, inégaux, mais c'était déjà le cas des 2 1ers donc bon... des guitares très souvent en retrait mais qu'est-ce qu'on a foutre dans ce groupe ? Toute la disco de ce groupe est appréciable à divers degré. A petite dose en ce qui me concerne, mais clairement : il y'a un truc. Ce n'était pas un groupe de merde, pas un groupe de "neo" parmi d'autres.
avatar
Dark S.

Messages : 1639
Date d'inscription : 26/09/2014
Localisation : Lost in Necropolis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Cedric le Mar 25 Juil 2017, 04:57

Dark S. a écrit:J'ignorais totalement que ce chanteur était dépressif et avait un vécu difficile. Vraiment, ça éclaire sa musique sous un autre jour. Comme quoi, ce côté maniéré et plaintif dans le chant n'avait rien de feint.
Oh bah quand t'écoutes ça :



Tu te dis que, ouais, il était pas bien dans sa peau :lol:
"Wake in a sweat again
Another day's been laid to waste
In my disgrace
Stuck in my head again
Feels like I'll never leave this place
There's no escape
I'm my own worst enemy
I've given up
I'm sick of feeling
Is there nothing you can say?
Take this all away
I'm suffocating
Tell me what the fuck is wrong with me?
I don't know what to take
Thought I was focused but I'm scared
I'm not prepared
I hyperventilate
Looking for help somehow somewhere
And no one cares
I'm my own worst enemy
I've given up
I'm sick of feeling
Is there nothing you can say?
Take this all away
I'm suffocating
Tell me what the fuck is wrong with me?
God!
Put me out of my misery
Put me out of my misery
Put me out of my—
Put me out of my fucking misery
I've given up
I'm sick of feeling
Is there nothing you can say?
Take this all away
I'm suffocating
Tell me what the fuck is wrong with me?"

C'est à la fois très adolescent comme démarche -j'écrivais ce genre de trucs quand j'avais 14 ans- et très mature à la fois : au bout d'un moment, tu ne sais plus comme exprimer ce mal-être. Moi je deviens violent dans certains écrits, j'ai envie de cogner dans les murs comme avant, et clairement, parfois, je sais pas comment exprimer simplement les sentiments qui se battent en moi.
Bwef. Il est mort.

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2165
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Droom le Mar 25 Juil 2017, 06:18

Arf, ce "Crawling".
:cry:

DS, j'approuve complètement ton message.
Et effectivement, je ne pensais pas non plus Chester si torturé, et les textes prennent tous, mais genre, tous, une nouvelle force depuis ce qu'il s'est passé.
avatar
Droom
Oslow

Messages : 1676
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Cedric le Mar 25 Juil 2017, 18:35


Allez, tchao Chester :ch:

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2165
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Cedric le Mar 25 Juil 2017, 18:41

C'est mieux :ch:

_________________
"Est-ce que ça devient plus facile?" "Tu veux dire... la vie?" "Oui. Elle devient facile?" "Tu veux que je te dise quoi?" "Mentez-moi."
Aujourd’hui, en banlieue parisienne, il y avait des élevages de dromadaires, il y avait des vignes. Le désert grignotait les pieds de l’Espagne et du Portugal. Et les deux frigidaires terrestres, l’arctique et l’antarctique, ils servaient maintenant d’élevage de bovins sur terre ferme. Ils avaient tout salopé. Tout pollué. Tout bouffé, tout niqué, les nappes phréatiques, les terres, l’air, niqué les montagnes, aujourd’hui hérissées de structures métalliques inutiles, des tire-fesses, des télésièges, des stations de ski, tout ça abandonné, parce qu’il n’y avait plus de putain de NEIGE.
Bande d’enculés.
Si un jour j’ai un gosse, je le tuerai pour qu’il ne vive pas cet enfer.
avatar
Cedric
Dave Mitaine

Messages : 2165
Date d'inscription : 27/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Pietro le Mer 26 Juil 2017, 09:27

Shocked :( :god:
avatar
Pietro
Divid Coverdead

Messages : 3785
Date d'inscription : 25/09/2014
Localisation : Nissa la Bella

Voir le profil de l'utilisateur http://unchainedmetal.bigcartel.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Droom le Mer 26 Juil 2017, 12:20

J'ai réécouté A Thousand Suns ce matin... Je comprends mieux pourquoi j'ai définitivement délaissé le groupe lors de sa sortie. C'était un sacré pied de nez, ce truc. Pour le coup, l'étiquette de "vendus" qu'ils ont pu avoir auprès des metalleux n'est pas vraiment méritée, dans le sens où, le Thousand Suns, il faut oser le sortir, tout de même.

Quand tout le disque est à l'avenant du single, qui sonne comme ça, euh, faut un minimum de je-m'en-foutisme, finalement.

avatar
Droom
Oslow

Messages : 1676
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Dislo le Mer 26 Juil 2017, 13:25

Et musicalement, j'ai du mal à comprendre le rejet des albums post-Meteora car en fait je trouve que c'est une suite logique. Plus électro, plus pop, moins Metal, et très inégaux... Mais toujours ce même sens de la mélodie. Je crois en fait que la méprise ce fait sur les deux 1ers albums, pas les suivants : l’anomalie dans ce groupe, c'est plutôt les guitares saturées, pas le reste. Facile à dire avec le recul vous me direz, mais à force d'expérience on se rend compte que s'exprimer avec des grosses guitares quand on est jeunes c'est quelque chose de presque naturel, un exutoire, mais pas une fin en soi. Dans ce groupe, la guitare n'a jamais été l'essentiel, la musique n'est pas construite dessus. Et c'est d'ailleurs en grande partie pourquoi, quand j'étais jeune, je n’appréciais pas ce groupe. Car même si je focalisais beaucoup sur le chant, j'avais aussi besoin d'écouter des guitaristes qui s'expriment vraiment, pas de simples accompagnateurs.. Ces murs de guitares en Drop D, ça n'a que très peu d'intérêt non ? Et donc je trouve les albums suivants loin d'être dégueux en fait, un peu moins tubesque mais très travaillés, inégaux, mais c'était déjà le cas des 2 1ers donc bon... des guitares très souvent en retrait mais qu'est-ce qu'on a foutre dans ce groupe ? Toute la disco de ce groupe est appréciable à divers degré. A petite dose en ce qui me concerne, mais clairement : il y'a un truc. Ce n'était pas un groupe de merde, pas un groupe de "neo" parmi d'autres.

Amen. :ch:

A Thousand Suns c'est un album sacrément couillu. Perso j'adore.
avatar
Dislo

Messages : 360
Date d'inscription : 26/09/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des musiciens pas éternels

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum