POSSESSED (2018)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POSSESSED (2018)

Message par merci foule fête le Jeu 20 Juil 2017, 16:30

Nuclear Blast continue son ratissage des superstars des années 80 en signant Possessed. Un album est prévu courant 2018, soit 32 ans après le sous-estimé Beyond the Gates (je l'aime bien moi, celui-là). Donc, à moins de repousser la sortie de son LP en 2021, Toxik est nettement battu dans le concours du délai de parution entre deux albums.  :lol:

Les membres actuels du groupe :

Jeff Becerra - Vocals
Daniel Gonzalez - Guitars
Emilio Marquez - Drums
Robert Cardenas - Bass
Claudeous Creamer - Guitar

http://www.blabbermouth.net/news/possessed-signs-with-nuclear-blast/


Dernière édition par merci foule fête le Lun 07 Aoû 2017, 09:26, édité 2 fois

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par Winter le Dim 06 Aoû 2017, 09:36

J'ose espérer quelque chose de grand, tellement e groupe m'a marqué. Et Beyond the Gates est excellent !
Qui ose affirmer le contraire ? :dbz:

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6763
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par merci foule fête le Dim 06 Aoû 2017, 12:05

Sûrement pas moi. J'ai découvert le groupe avec cet album - en vinyle avec la superbe pochette qui se déplie - et je le préfère à Seven Churches. Même si, en restant un minimum objectif, le son n'est pas terrible - moins puissant que sur le précédent - et que là ou Death réussira à se sortir très vite du côté bourrin de la force, Possessed se répète un peu. En mieux selon moi, en un peu plus subtil - ce qui fait toute la différence - mais on est loin d'un bond en avant (stylistique et qualitatif) à la Leprosy (je ne peux pas m'empêcher de comparer Possessed à Death, alors que ce n'est peut-être pas obligatoire, même si très tentant).

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par Winter le Lun 07 Aoû 2017, 09:02

Amusant, je n'ai jamais comparé les deux groupes.
Dans ma tête, je le range avec Celtic Frost. Même si Possessed possède la maîtrise incontestable du son "rampant" (je ne sais pas comment exprimer ça mieux, cette sensation qu'une vilaine bestiole avance).

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6763
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par merci foule fête le Lun 07 Aoû 2017, 09:26

Disons que la comparaison Death/Possessed vaut dans le cadre de la discussion "kicékiki a inventé le death metal ?". Chronologiquement, ce serait Possessed (surtout au niveau des vocaux), dans l'esprit ce serait plus Schuldiner (tout le reste). D'ailleurs, il me semble qu'au fil du temps, Possessed est davantage considéré comme un groupe de raw thrash eighties à ranger avec les premiers Celtic Frost et Bathory.

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par Winter le Lun 07 Aoû 2017, 10:16

Ah mais clairement ! Possesseur n'est pas l'inventeur du death, à mon avis. C'est Death, point barre.

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6763
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par Pietro le Lun 07 Aoû 2017, 10:29

Ben ouais, sinon on appellerait pas ça du death metal mais du possessed metal, non ?

avatar
Pietro
Divid Coverdead

Messages : 3785
Date d'inscription : 25/09/2014
Localisation : Nissa la Bella

Voir le profil de l'utilisateur http://unchainedmetal.bigcartel.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par merci foule fête le Lun 07 Aoû 2017, 10:51

:lol:

Wikipedia résume l'affaire : "l existe plusieurs versions quant aux origines « réelles » du death metal. Certains citent le groupe Possessed comme étant le premier du genre. Cette version est démentie par d'autres, qui estiment néanmoins que Possessed reste le premier groupe de thrash/death metal avec des sonorités death metal, et qu'il influencera les groupes de metal extrême à venir. Les véritables pionniers de ce style selon les fans sont Mantas, Death Strike, Ravage, Genocide et Executioner (qui deviendront Death, Master, Atheist, Repulsion et Obituary) qui enregistrent plusieurs démos entre 1983 et 1984. S'ensuit Morbid Angel qui se forme en 1983 mais enregistre plus tardivement (la première demo date de 1986) et Amon qui lui se forme en 1987. La cassette Death Metal de Possessed, sortie en 1984, jouera un rôle important dans la création de ce style (d'où l'origine du nom de ce style musical), influençant directement Chuck Schuldiner, qui change le nom de son groupe Mantas en Death, et plusieurs autres groupes comme Executioner."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Death_metal

En gros, Possessed a inventé le nom et initié le chant guttural puis Schuldiner et quelques autres ont poussé tout ça plus loin, et comme c'est Death qui a sorti un album en premier, c'est à lui qu'est attribué la véritable paternité du style.

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par Winter le Mar 08 Aoû 2017, 08:26

Le coup des sonorités n'est à mon avis pas suffisant pour créer un genre. D'ailleurs Hell Awaits de Slayer est bourré de sonorités death metal (écouter ça à partir de 0m25s : https://www.youtube.com/watch?v=pXxI-Io2-XY).
Et le chant de Becerra n'est pas plus death que celui de Cavalera.
Sinon on devarit également dire que Iron Butterfly est l'inventeur du heavy metal, et je ne pense pas que ce soit le cas.

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6763
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par merci foule fête le Mar 08 Aoû 2017, 09:57

Si Possessed n'avait pas intitulé un de ses morceaux "Death Metal", la question ne se serait peut-être pas posée. Mais il faut quand même souligner qu'à l'époque, le chant thrash était plutôt aigu. Becerra n'innovait pas (cf Cronos de Venom) mais ses vocaux tranchaient nettement avec ceux de ses collègues de la Bay Area. Et côté ambiance, je trouve que Seven Churches et Beyond the Gates annoncent les premiers Morbid Angel et à peu près toutes les productions oppressantes du death de la fin des années 80.

Et le premier groupe à avoir parlé de heavy metal dans ses textes, sauf erreur c'est Blue Öyster Cult. Ce qui serait plus raccord avec le genre concerné que les hippies, un peu inquiétants certes, d'Iron Butterfly (j'adore In a Gadda da Vida, je précise) Wink

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par Pietro le Mar 08 Aoû 2017, 11:22

merci foule fête a écrit:Et le premier groupe à avoir parlé de heavy metal dans ses textes, sauf erreur c'est Blue Öyster Cult.
Non non non cher ami, c'est Steppenwolf dans Born to be Wild, certes repris par BÖC ! :papi:
avatar
Pietro
Divid Coverdead

Messages : 3785
Date d'inscription : 25/09/2014
Localisation : Nissa la Bella

Voir le profil de l'utilisateur http://unchainedmetal.bigcartel.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par merci foule fête le Mar 08 Aoû 2017, 12:00

Ah oui, bien vu, merci Pietro. Wink
Wikipedia dit un truc intéressant à propos de la paternité de l'expression :
"[Sandy Pearlman, parolier de BOC] est parfois considéré comme l'inventeur du terme de heavy metal. Pearlman raconte qu'il employa ces termes pour analyser le morceau Artificial Energy des Byrds, dans un article de Crawdaddy! publié en mai 1968 ; or, si la définition qu'il donne alors de la musique des Byrds démontre l'intérêt du jeune Sandy Pearlman pour la Classification périodique des éléments, parlant de « molecular sound organization », soit une intrication des bruits et sonorités musicales entre eux comblant tous les espaces de l'écoute, jamais n'apparaît le mot « metal » dans sa chronique, et le mot « heavy » n'y est associé qu'au mixage des aiguës (« heavy in the treble »). En revanche, l'expression « heavy metal fruits » (fruits de métal lourd, en anglais) est bien mentionnée dans un poème que Pearlman offre au Blue Öyster Cult à la fin des années 1960, et qui sera mis en musique par le groupe sous le titre "ME 262", dans l'album Secret Treaties"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sandy_Pearlman

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4958
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: POSSESSED (2018)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum