Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Sam 05 Nov 2016, 13:42

Bon, oui. Faire une liste des meilleures morceaux best-of ever, c'est impossible, ça devient vraiment volatile.
En revanche, faire une liste des morceaux qui nous ont vraiment marqué pour une raison ou pour une autre : découverte de nouveaux horizons, poutre intersidérale, raisons sentimentales, ... (plusieurs réponses possibles), c'est plus faisable.
Par exemple, le jour où vous avez emballé avec Still Loving You (je parle aux anciens là).
Ou alors le morceau qui vous a fait décourvrir l'emocore à tendance grind.

*** Mode racontage de life On.

J'ai pas mal de morceaux de ce genre dans ma besace, donc je commencerai par les 80s.,

Pour moi, le monde du metôl, ça commence par le hard rock et Lick It Up, qui venait tout juste de ortir. Le but était d'offrir un cadeau à un type qui fêtait son anniversaire et qui était qualifié de "zonard". Au collège, la mode était de dire que le hard rock c'était pourri, au moins dans ma classe, et j'avais cédé à ces préjugés. Sauf qu'en écoutant ce son de guitare, j'ai chamngé d'avis...

Lick It Up

https://www.youtube.com/watch?v=Gcj34XixuYg


Du coup je me suis interressé au sujet et demandé mon avis au fils des voisins, plus grand et fan de hard, de punk et de new-wave. Et le gars m'a fait écouter
Black Metal. Et j'ai halluciné...

Black Metal

https://www.youtube.com/watch?v=fHmzFVDjVnM

Forcément, ça donne envie de commencer à acheter des albums. Mon disquaire était fan de hard rock. Chouette. Sauf que son truc c'était les choses mélodiques (Yngwie Malmsteen, Toto,...), Malgré ses essais pour m'en dissuader, j'écoute Ride The Lightning dont la pochette m'a attirée. Tant pis pour le disquaire...

Fight Fire With Fire

https://www.youtube.com/watch?v=xjlgUx7_aN0

Le coup de l'intro acoustique débouchant sur un mur métallique, ben j'avais jamais entendu rien de pareil. Et même si la formule a été améliorée par la suite par Kreator sur Pleasure To KIll, c'était quand même un putain de choc...

Me voilà lancé !  Bon, la (longue) suite pour une autre fois.  A vous de raconter, si le coeur vous en dit.

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Dark S. le Sam 05 Nov 2016, 14:28

Winte a écrit:
Fight Fire With Fire

https://www.youtube.com/watch?v=xjlgUx7_aN0

Le coup de l'intro acoustique débouchant sur un mur métallique, ben j'avais jamais entendu rien de pareil. Et même si la formule a été améliorée par la suite par Kreator sur Pleasure To KIll, c'était quand même un putain de choc...
T'as jamais écouté Antisocial avant ce morceau ? C'est quand même un peu eux qui ont crée ce truc (et Metallica connaissait bien le groupe).
avatar
Dark S.

Messages : 1639
Date d'inscription : 26/09/2014
Localisation : Lost in Necropolis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Sam 05 Nov 2016, 15:37

Non. J'ai connu la musique de Trust (pas le nom, qui était sur toutes les bouches à l'époque) bien après.

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par TheDecline01 le Sam 05 Nov 2016, 16:46

Je vais te faire pleurer Winter mais mon premier vrai choc :

Megadeth - A tout le monde

J'avais douze ans en 1994, on quittait Marseille après dix ans de bail, au revoir tous mes premiers potes, déprime. Et mon frère avait acheté Youthanasia. La suite vous vous en doutez : Je comprends le refrain en français, il me parle horriblement, j'écoute le titre en boucle avant mon départ puis après mon départ des mois durant.

Dark Funeral - The Secrets of the Black Arts

Nous sommes en 1998 et je mets la chanson-titre mais c'est plutôt l'album qui me marquera prêté par une "sataniste" (ça existait encore à l'époque). Je découvre le black metal, je suis sur les fesses, je découvre enfin un genre violent de metal. Bien supérieur au death metal de Deicide qui m'a été prêté en même temps pour me faire toucher à tout.

NoFX - She's Gone

1998 encore, mais un autre pote et donc un autre style et une autre révélation. Cet album, White Trash, Two Heebs and a Bean m'apporte enfin la réponse à cette question tangentielle : D'où vient cette musique des films américains pour ado ? J'aime le punk rock !

NoFX - The Decline

Facile non ? 1999 première sortie de NoFX qui je vis en direct, et quelle sortie. LA chanson. Je ne m'en suis jamais vraiment remis je crois.

Darkthrone - Transilvanian Hunger

Période fertile en découverte car nous ne sommes qu'en 2000 et je redécouvre le black metal, le vrai cette fois. Je plonge définitivement cette fois, plus de retour. Vous comprendrez maintenant pourquoi j'ai tant inondé les anciens forums des immortels de DAAARRRK TTTHHHRROOOOONNNEEE.

Deathspell Omega - Sola Fide/First Prayer

Ça y est, fin du voyage, mes goûts se stabilisent et je vis ma dernière révélation grâce aux Français en 2004-2005 je ne me souviens plus exactement. Cette référence ultime du black metal a vu le jour, mélange absolu de froideur du genre avec cette technicité au-dessus de tout soupçon tout en restant diaboliquement musical. J'en suis encore choqué je pense.


_________________
Bonjour, je m'appelle Dick et j'ai une petite bite.

Soutenez le spectacle vivant
avatar
TheDecline01
Sombre WC

Messages : 3614
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 51
Localisation : Où d'autre que dans votre cul ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Sam 05 Nov 2016, 20:58

TheDecline01 a écrit:Je vais te faire pleurer Winter mais mon premier vrai choc :

Megadeth - A tout le monde


Tu es sûr ? Réfléchis bien.
Tu veux vraiment que je fonde en larmes ?


_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par TheDecline01 le Sam 05 Nov 2016, 21:32

Tu es une motte de beurre au fond de toi.

_________________
Bonjour, je m'appelle Dick et j'ai une petite bite.

Soutenez le spectacle vivant
avatar
TheDecline01
Sombre WC

Messages : 3614
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 51
Localisation : Où d'autre que dans votre cul ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Sam 05 Nov 2016, 22:20

Les années lycée.

Mon premier contact avec le black metal (puisque Venom c'était du Motorhead (grandement) amélioré - c'est pas dur en même temps mrgreen )

Mon premier contact avec Bathory se situe aux alentours de 86 avec Under the Sign of the Black Mark. Plus qu'une révelation, un premier avertissement. Alors bien sûr je devrais parler de Woman of Dark Desires, mais ce qui dans un premier temps m'a plus fasciné c'est cette intro, Nocturnal Obeisance. Bien loin des arpèges de Metallica et consorts. Je me rappelle vraiment avoir visualisé la scène liée à la chanson.

Nocturnal Obeisance
https://www.youtube.com/watch?v=DK9Pp2ia13Q

Dans le même ordre d'idée, le début de Hell Awaits. Paradoxalement, j'ai connu Hell Awaits après Reign in Blood, mais si je dois retenir un truc de Slayer c'est cette intro démoniaque. Et le duo Kill Again / At Dawn They Sleep.

Hell Awaits
https://www.youtube.com/watch?v=yew9L0Xjm_gç

Et sinon, la fin des années lycée, c'est :

- la découverte du death metal. Et là, un groupe me paraissait au-dessus des autres, et de loin. Morbid Angel. Chapel of Ghouls je la fredonne encore sous la douche.

Chapel of Ghouls
https://www.youtube.com/watch?v=WUFREEJiGeQ


- la découverte d'un groupe utilisant les claviers à mort, osant donner dans le rap - le rap !! merde ! j'en avais limite honte - et qui occupera un espace vital important pendant 5-6 ans.
Epic
https://www.youtube.com/watch?v=ZG_k5CSYKhg


-la confirmation que le thrash US mélodique de la fin des 80s, c'est la noblesse de l'époque.

The Ultraviolence (30 ans avant celui de Lana...)
Voracious Souls
https://www.youtube.com/watch?v=YjQjLLxWKCk

No Place For Disgrace (écouté à sa sortie grâce à Tonton Zégut)
https://www.youtube.com/watch?v=dBE3mXKKw40

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par cglaume le Dim 06 Nov 2016, 09:54

Des morceaux marquants ?

"Velcro Fly" de ZZ-Top, découvert en 4e, dans le bus qui nous emmenait pour une semaine à Londres, avec toute la classe. C'est le gros dur de ladite classe qui m'avait passé sa K7 d'Afterburner, pour me nettoyer les oreilles de ma compil' faite maison sur laquelle figurait entre autre "Maldone" de Zouk Machine mrgreen

Beaucoup plus tard, GROSSE claque en enfournant Purgatory Afterglow d'Edge of Sanity sur le morceau "Twilight". 20 &ns après, je connais toujours par coeur tout le début "narré" du morceau
avatar
cglaume
Lapin Crétin

Messages : 1114
Date d'inscription : 26/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coreandco.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Dim 06 Nov 2016, 10:09

cglaume a écrit: "Maldone" de Zouk Machine mrgreen

Ben bizarrement je l'ai toujours bien aimé cette chanson. :huh?:


_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Archaïc_Prayer le Dim 06 Nov 2016, 13:01

Les années collège, lycée et le reste ne sont pas pleins de morceaux, mais d'albums.

J'ai parlé de beaucoup de morceaux dans les topics sur les intros et les riffs qui tuent le plus. Mais il y a aussi des chansons.

Metallica - "Master of Puppets" (1986).

Ça y est. C'est parti. Ça va durer un moment, il y aura des moments d'accalmie, d'évanouissement... Mais on y revient toujours. Pour moi, un de mes morceaux fétiches, par cœur presque, un des morceaux ultimes du Métal. A jamais. Et en valeur absolue en plus.

Iron Maiden - "Aces High" (1984).

Même chose, quasiment. Vu le clip un nombre incalculables de fois, ai maudit le groupe toutes les fois où la setlist ne contenait pas ce morceau.

Beherit - "Sadomatic Rites" (1993).

Le black metal... Découverte assez atypique car j'ai vraiment écouté les Norvégiens que plus tard. Non, pas loin, on voyait des cassettes et des vinyles aux pochettes horribles. Du noir et blanc, des squelettes, un barbu malmené de toutes les façons possible. Un pote vient avec le disque aux quatre prêtres zombies. Je ne comprends rien. Le morceau n° trois du deuxième album me donne la clé. Qui aurait cru que c'était pour me la... oups, j'ai oublié la charte.
Mais pas ce titre. Oh non.

Joan Baez - "Seven Bridges Road" (1970).

Toute mon enfance. Ses chansons m'ont tant bercé avec sa voix. D'une pureté de cristal, d'une délicatesse. Je ne savais pas encore qu'elle ne faisait qu'interpréter les chansons de l'autre poète. Aujourd'hui, je préfère penser qu'elle a profité de lui pour se lancer tant l'écoute du folkeux me donne envie de tuer quelqu'un (le fameux live des Vieilles Charrues surtout). La supériorité vocale de la dame en est presque gênante pour lui. Et pour les autres.

Slayer - "War Ensemble" (1990).

M'a tellement marqué que je voulais carrément ressembler à n'importe lequel d'entre eux. Et riffer aussi, mais c'est arrivé plus tard et j'ai su que je ne pourrais. Inutile de faire le malin, ils étaient trop fort pour moi.

Iggy & The Stooges "You Pretty Face is Going to Hell" (1973).

Un effondrement. Mes Slayer, mes Death, mes Morbid Angel, mes Napalm Death, mes Revenge... On ne peut pas faire plus violent dans toute la musique. Ben si. On l'a déjà fait. On entend encore quelque chose. C'est ça le pire. Les notes de musiques sont encore là, mais violées, mutées, comme passées dans une scie à métaux. Mes oreilles ne me remercient pas, bien sûr. Game Over.

avatar
Archaïc_Prayer

Messages : 273
Date d'inscription : 27/09/2014
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par S1phonique le Dim 06 Nov 2016, 13:19

C'est le genre de topic qui me plait bien....mais après quelques pintes :bmbeer:
Quelques histoires sont bien perso, j'raconte ça que lorsque je suis bourré :non:
mais dans le tas :
-"Flight of Icarus" (la version de Live After Death) ....à raconter au bistro^^;

- "Nothing Else Matter" qui ouvrait le bal de mon mariage ;

- L'intro de "Child in time" , également à mon mariage, joué par ma tante organiste sur l'orgue tsoin tsoin du temple of Résousse à l'entrée de ma femme dans l'église. :

- "Le Mal" de Dolly - joué en séminaire au club Med Opio devant tous les dirlos des Quick + le DG du groupe (en séminaire grosses légumes) (non seulement la prestation mais tout ce qu'il y a eu durant ce séjour) (quel superbe choix ^_^ vu le message)

vala...pour commencer...


_________________
"Fat bottomed girls you make the rockin' world go round !"
"You might think that I'm crazy but you know I'm just your type"
avatar
S1phonique
Chauve No Mercy

Messages : 6779
Date d'inscription : 13/09/2014
Localisation : 84° 03′ N 174° 51′ O

Voir le profil de l'utilisateur http://leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Pistolero le Lun 07 Nov 2016, 10:02

A première vue, je me disais que je citerai 50 titres des années 90, puis plus grand chose, mais en y réfléchissant, j'arrive à quelque chose comme ça.

Mon premier émoi à base de grosses guitares saturées, je pourrais citer Nirvana, Rape me, ou presque n'importe quel titre de Nevermind, je pourrais citer les Guns ou Enter Sandman de Metallica, mais je crois que le titre de cette époque qui m'a le plus marqué, c'est celui là :
Metallica m'a plus marqué par . Je m'en suis un peu lassé à force de l'écouter, mais il était pour moi absolument parfait.

Les premiers pas dans le thrash, et le premier choc, sûrement Fight Fire with fire comme Winter. Il y avait bien quelque chose dans le son du black album qui différait des Guns, des Rage ou de Nirvana, mais ça, c'était définitivement autre chose. Je dirais pas que j'adorais ce morceau, j'ai toujours trouvé un côté un peu bas du front à ce riff et cette ligne de chant du couplet posée dessus aussi subtile qu'un marteau qui frappe sur un clou, mais je suis vraiment entré dans un univers musical différent avec ça.

Autre choc, quelques mois après, South of Heaven de Slayer. Pas forcément plus brutal en soi que Metallica, mais une noirceur, une ambiance malsaine, complètement nouvelle. Et puis le jeu de batterie de Lombardo, ces roulements secs comme des coups de triques...

Bien sûr, la découverte de Maiden avec l'album Number of the beast a été une claque jouissive, mais il n'y avait pas d'éléments fondamentalement neufs.
Je crois que c'est l'incorporation d'éléments épiques et symphoniques qui a été l'étape suivante. La première étape a peut-être été Helloween ou Angra (je ne me rappelle pas forcément de l'ordre dans lequel j'ai découvert les groupes), Eagle fly free, sole survivor, Carry on, Nothing to say, Carolina IV... Mais pour moi, le must du Sympho, ça a été ça : Rhapsody - Emerald sword . Si j'ai écouté presque exclusivement ce genre de metal pendant plusieurs années, ça a été pour reprendre un shoot épique aussi puissant que celui-là. En vain, parfois approché, mais jamais égalé.

Ensuite, il faut mentionner l'entrée dans le metal extrême. Le "gay" commençait à m'emmerder un peu, j'étais en quête de quelque chose de nouveau. J'étais à la fnac Part-Dieu, et le nouvel album de Dimmu Borgir était en écoute, j'ai surmonté mes réticences de l'époque pour ce genre de trucs et j'ai écouté ça et j'ai su que j'étais prêt à passer ce nouveau cap.

avatar
Pistolero

Messages : 1156
Date d'inscription : 26/09/2014
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Xuaterc le Lun 07 Nov 2016, 10:18

J'ai été biberonné aux hard des 70's, entre Deep Purple, Rainbow, AC/DC, King Crimson, Pink Floyd, tous les vinyles de mon père et de mon parrain. J'étais en pleine période de rébellion, à écouter Jean-Michel Jarre et Vangelis; Jusqu'au jour où mon padre a fait acquisition de Ride The Lightning. Et là, j'ai basculé. Il l'a écouté une fois avec mois, puis je lui ai squatté pendant plus d'un mois, en me passant en boucle les trois premiers titres. J'avais le sentiment que c'était la musique que j'attendais depuis toujours.



Cette accélération de malade pendant le solo...


_________________
Vår morgen skal også bli vår kveld!
avatar
Xuaterc

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 39
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coreandco.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Lun 07 Nov 2016, 10:46

Xuaterc a écrit:. J'avais le sentiment que c'était la musique que j'attendais depuis toujours.

C'est exactement le sentiment qui m'habitait avec le premier Venom puis Ride The Lightning. Que c'était fait pour moi.

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Xuaterc le Lun 07 Nov 2016, 10:57

Et quelques années plus tard, j'achetais mon premier album de black


_________________
Vår morgen skal også bli vår kveld!
avatar
Xuaterc

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 39
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coreandco.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par merci foule fête le Lun 07 Nov 2016, 12:34

"Fight Fire with Fire" a visiblement été déterminant pour beaucoup d'entre nous... J'écris "nous" car je me compte dedans. Premier titre metal jamais entendu (enfin disons perçu, étant données les conditions d'écoute) et comme vous, cet enchaînement qui pourrait passer pour basique de nos jours - intro calme puis riff thermonucléaire - m'a complétement scotché. Avec, pour moi aussi, le sentiment que c'était ÇA que je voulais entendre. Enfin. Il faut dire que le contexte musical de l'époque où je l'ai entendu pour la première fois (89) était "favorable" : c'était quand même la période où les radios "généralistes" de la bande FM se surpassaient en bousasses surproduites et sans âme, ainsi que' en franchouillardises ridicules. Donc se prendre "Fight Fire with Fire" dans la tronche, c'était vraiment basculer dans un autre monde, autrement plus excitant - ce n'est d'ailleurs pas la "violence" que j'ai retenue au départ, et pourtant, ça envoyait pas mal.

_________________
"Be adult, be mature, but never be a grown-up" Dustin Hoffman
avatar
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool

Messages : 4959
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 43
Localisation : En douceur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Lun 07 Nov 2016, 13:00

Les années prépa. Ou "Y a pas que le metal dans la vie" (1/2).

La rencontre avec celui qui reste l'un de mes meilleurs amis déboucha sur un enrichissement mutuel, lui dans le monde du metal, moi dans celui du gothique, de l'electro, du neo-folk et consorts.
De cette mouvance, je reitendrai 3 morceaux, même si j'aurais pu en mettre 50.

- "Dead But Dreaming / For Her Light" de Fields of the Nephilim. J'en ai pas mangé, pas dormi pendant une semaine. Il n'y avait que Fields, Fields et rien d'autre. Aujourd'hui encore je crois que c'est le groupe qui m'a le plus touché musicalement parlant.


-"Get Back" de Laibach
Je ne connaissais même pas l'original. Ce côté martial théâtral m'a tout de suite électrisé.
http://www.deezer.com/track/72790565?utm_source=deezer&utm_content=track-72790565&utm_term=351955915_1478512733&utm_medium=web

-"Circling Overland" de Front 242.
Ah la scène electro (belge notamment) ! Front 242, A Split Second, Borghesia, In Sotto Voce,… Ces sonorités synthétiques repoussaient presque autant les foules que le metal. D’ailleurs les « c’est pas de la musique » de mon entourage s’appliquaient aussi à ce genre-là, et pa la techno. N’empêche, l’écoute de Front By Front m’a tuer.
https://www.youtube.com/watch?v=edNq0Kmt5jo

-Côté gentil, si j’avais prêté une oreille intéressé à « Shout », Songs from the Big Chair ne m’avait pas spécialement plu. En revanche The Hurting… ben, c’est beau.
https://www.youtube.com/watch?v=u1qxiAxDwYc


_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par S1phonique le Lun 07 Nov 2016, 13:14

je me demande si tu vas bien Winter ?
tu vas bien ?
La santé ? ça va ?

tu fais ton testament musical depuis quelques jours...j'ai peur :(

_________________
"Fat bottomed girls you make the rockin' world go round !"
"You might think that I'm crazy but you know I'm just your type"
avatar
S1phonique
Chauve No Mercy

Messages : 6779
Date d'inscription : 13/09/2014
Localisation : 84° 03′ N 174° 51′ O

Voir le profil de l'utilisateur http://leseternels.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Xuaterc le Lun 07 Nov 2016, 13:16

Très bien résumé MFF. Pour moi c'était en 1993.

Et en 1995, un pote de lycée arrive avec ça


Je ne me suis jamais remis de ce titre. Quelle noirceur, quelle profondeur, tout en restant mélodique dans une certaine mesure! Ce qui me fait acheter http://www.coreandco.fr/chroniques/samael-passage-5510.html le jour de sa sortie.


_________________
Vår morgen skal også bli vår kveld!
avatar
Xuaterc

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 39
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coreandco.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par vaijuju le Lun 07 Nov 2016, 14:28



Osmond Brothers "crazy horses" j'entendais ce morceau dans les années 1973-75 au manège des voitures tamponneuses , j'aimais beaucoup ce titre même si à l'époque je subissais la variété française..j'étais un dingue de Ringo (le mari de sheila) ..le basculement se fit l' été 1978 avec la découverte du 1er Van Halen !
avatar
vaijuju

Messages : 369
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 52
Localisation : Caen

Voir le profil de l'utilisateur http://vhfrance.activebb.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Lun 07 Nov 2016, 15:37

S1phonique a écrit:je me demande si tu vas bien Winter ?
tu vas bien ?
La santé ? ça va ?

tu fais ton testament musical depuis quelques jours...j'ai peur :(

:lol:


_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par TheDecline01 le Lun 07 Nov 2016, 15:56

En tout cas, y'a une sacrée pelletée de tapettes ici bas.

_________________
Bonjour, je m'appelle Dick et j'ai une petite bite.

Soutenez le spectacle vivant
avatar
TheDecline01
Sombre WC

Messages : 3614
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 51
Localisation : Où d'autre que dans votre cul ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Lun 07 Nov 2016, 15:58

Ne fais pas semblant de tomber des nues, mon biquet...

_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par TheDecline01 le Lun 07 Nov 2016, 22:05

Il faut bien vous donner le crédit de la surprise non ? Sans ça...

_________________
Bonjour, je m'appelle Dick et j'ai une petite bite.

Soutenez le spectacle vivant
avatar
TheDecline01
Sombre WC

Messages : 3614
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 51
Localisation : Où d'autre que dans votre cul ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Winter le Mar 08 Nov 2016, 09:31

Les années prépa - "Y a aussi le metal dans la vie quand même hein" (2/2).

Autant l'avouer tout de suite, à côté des aventures gothico-electro, j'ai été également un peu sensible aux sirènes du grunge. Et hélas, je dois reconnaître que Smells Like Teen Spirit, ben ça poutrait. La saturation et la ultra mnediatisation de Nirvana m'ont ensuite lassé, mais je me rappelle avoir eu les cheveux se dressant sur la tête lors de la première écoute :



Point de vue metôl vraiment metôl, l'arrivée du goth dans le death, forcément, ça m'a provoqué des décharges dans tout le corps :



Et sur un terrain plus personnelo-sentimental, y a eu le premier album de Galactic Cowboys. Quand Supertramp se metallise, ben c'est chouette et les glandes lacrymales s'activent :


_________________
"Je prends mes médocs pour l'asthme, mais malgré tout, le lendemain, je glaviote tellement épais que j'ai l'impression d'avoir délocalisé ma production de sperme dans mes bronches." Patata.
avatar
Winter
Old El Paso

Messages : 6764
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LaDagueDeJade?fref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les morceaux marquants - l'histoire en marche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum